Régions

Tamesna: Enfin, le marché de gros au poisson opérationnel

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5248 Le 10/04/2018 | Partager
Après le bide de l'été dernier, le site prêt à fonctionner démarre aujourd'hui
Halle au poisson, fabrique de glace, chambre froide, locaux de lavage…
Sa réalisation a nécessité un investissement de près de 70 millions de DH
tamesna-marche-de-gros-048.jpg

Bâti sur 25.000 m2, ce complexe a été construit selon des normes modernes avec les équipements garantissant les meilleures conditions de qualité, de traçabilité, d’hygiène et de salubrité (Ph. NEA)

Après une tentative qui a échoué l’été dernier, les autorités relancent de nouveau l’ouverture à l’exploitation du marché de gros au poisson situé à Tamesna. Inauguré aujourd'hui, ce bâtiment est réalisé dans le cadre du programme Millenium Challenge Accounts (MCA) pour un coût d’investissement d’environ 70 millions de DH.

Sur une superficie de 25.000 m2, ce complexe a été construit selon des normes modernes avec les équipements nécessaires permettant de garantir la commercialisation du poisson dans les meilleures conditions de qualité, de traçabilité, d’hygiène et de salubrité.

En plus d’une halle au poisson d’une superficie dépassant les 2.700 m2, la nouvelle infrastructure est dotée également d’une unité de fabrique de glace d’une capacité de production de 45 tonnes par jour. A cela s’ajoutent une chambre froide, un espace de lavage des caisses et des locaux administratifs ainsi que des parkings.

L’ouverture de ce marché figure parmi les chantiers prioritaires du wali de la région de Rabat, Mohamed Mhidia, eu égard à son impact positif sur l’organisation du secteur ainsi que sur l’économie locale à Tamesna. Plusieurs réunions de mobilisation des professionnels ont été organisées par les services de la wilaya en vue de créer les conditions favorables pour garantir une exploitation pérenne de ce marché.

Après l’achèvement des travaux fin 2013, une tentative d'ouverture à l’exploitation n’a pas abouti l’été dernier. Cela est dû à plusieurs facteurs, dont, incontestablement, le manque d’offre en produits de la mer répondant aux besoins des commerçants au niveau de l’agglomération Rabat-Salé. Ce qui a poussé ces derniers à bouder le site de Tamesna et continuer à s’approvisionner à partir du marché de Casablanca.

Une telle situation a conduit les responsables à fermer le marché en attendant des temps meilleurs. D’autres problèmes sont soulevés par les professionnels. Il s’agit à titre d’exemple de celui de sécurité et l’absence de panneaux de signalisation facilitant l’accès au marché surtout à partir de l’autoroute Casablanca-Rabat.

«Il faut aussi un travail de réhabilitation et d’intégration des commerçants de détail qui constituent le maillon principal du secteur», ajoute Chehiti Abdelouahed, président de l’association Noujoum Al Bahr.

A noter que la réalisation de ce projet a fait l’objet d’un partenariat entre les communes de Rabat et celle de Sidi Yahya Zaer ainsi que l’ONP en confiant à ce dernier la gestion du site.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc