Competences & rh

L’ENCG glisse ses étudiants dans la peau de diplomates internationaux

Par Omar KETTANI Karim Agoumi | Edition N°:5244 Le 04/04/2018 | Partager
Des simulations des plus célèbres institutions mondiales du 13 au 15 avril à Tanger
Plus de 60 lycéens et étudiants se prêteront au jeu
Débats avec Open speech, modélisation de procès pénaux… Des ateliers réalistes et innovants
lencg-tanger-044.jpg

L’ENCG de Tanger propose du 13 au 15 avril prochain aux étudiants et aux lycéens du pays de se glisser dans la peau d’acteurs diplomatiques internationaux. Une immersion qui leur permettra d’intégrer les nombreuses ficelles du métier et d’améliorer par la même occasion leur prise de parole en public (Ph. SC)

Permettre aux étudiants d’endosser le rôle de diplomates internationaux. C’est l’expérience à la fois saisissante et novatrice que propose l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Tanger du 13 au 15 avril prochain. La troisième édition d’une simulation des plus célèbres institutions internationales qui apprendra aux jeunes à débattre efficacement de problématiques mondiales et à devenir de bons orateurs.

La manifestation, organisée plus exactement par le club Azor de l’établissement, accueillera plus d’une soixantaine d’étudiants et de lycéens âgés entre 16 et 25 ans.

Ces participants se glisseront trois jours durant dans la peau d’acteurs de la Cour pénale internationale ou encore du Sommet de l’Union africaine. Une modélisation originale et réaliste qui leur permettra d’intégrer les ficelles du métier et de mieux saisir la nature des relations diplomatiques mondiales.

«Cet évènement a été réfléchi avant tout pour familiariser les jeunes avec les relations internationales tout en leur offrant l’occasion de jouer le rôle de négociateurs et de juristes engagés», souligne la co-organisatrice de l’évènement Ghita Benzakour. Autre objectif visé, mettre ces derniers en contact avec des spécialistes de la question et élargir leur réseau professionnel.

Une immersion totale qui comprendra tout d’abord des simulations de sommets diplomatiques prenant la forme de débats plus vrais que nature au sein desquels les étudiants seront amenés à prendre à plusieurs reprises la parole à travers des «Open Speech» et à proposer des solutions concrètes aux problèmes abordés via des «position paper».

«Les participants exposeront des problématiques politiques et socio-économiques stratégiques à l’échelle mondiale  puis proposeront des alternatives adaptées aux idéologies et aux budgets des pays impliqués», confie dans ce sens la co-organisatrice. Un exercice auquel ils seront préparés en amont par le biais de sessions d’entraînement d’une durée de 60 minutes chacune. Egalement au programme, la modélisation de procès pénaux qui permettront aux étudiants de vivre au plus près des affaires judiciaires et de simuler des procès criminels.

Un évènement qui sera marqué par la participation active et dynamiques de grands spécialistes du domaine parmi lesquels le politologue Mohammed Bouden ou encore le leader d’un parti guinéen de gauche Kale Oussou. Les sessions, quant à elles, seront animées par six étudiants de l’université Al Akhawayn d’Ifrane ayant déjà participé à une édition  du «Model United Nations», une modélisation pédagogique des Nations Unies.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc