Competences & rh

Préscolaire: Rhamna lance son programme de développement

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5244 Le 04/04/2018 | Partager
Formation des éducateurs, cartographie, mise à niveau, les composantes
La stratégie va renforcer l’offre existante pour intégrer 5.000 enfants en âge de scolarité
Et créer un incubateur de projets préscolaires initiés par les jeunes diplômés de la province
prescolaire_rhamna_044.jpg

Construite par la fondation OCP, équipée par l’INDH et gérée par la FMPS, l’école Almajd à Benguerir, qui vient d’ouvrir ses portes, se veut une expérience pilote pour garantir un modèle pédagogique adapté à la petite enfance et un modèle de gestion opérationnel et performant (Ph. Mokhtari)

C’est une des premières provinces à lancer son propre programme de développement du préscolaire avec des engagements à court et moyen terme. Les élus et autorités de Rhamna viennent d’acter une stratégie pour ce secteur, fruit d’un partenariat entre le conseil provincial, la direction régionale du ministère de l’Education et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS).

Un programme constitué de quatre projets après un diagnostic et un état des lieux réalisés ces derniers mois. Il en ressort que 26% des enfants en âge de scolarité, soit 5.000 petits, ne sont pas inscrits dans un établissement scolaire et que ces déficits sont plus présents dans les communes rurales.

Le programme démarre donc par un élargissement de l’offre en préscolaire et une mise à niveau de l’offre existante avec la formation des professionnels exerçant dans la petite enfance et qui repose sur les volets théoriques et pédagogiques. 300 éducateurs vont bénéficier en 2018 de cette formation intensive assurée par le ministère de l’Education et la FMPS. Troisième axe de ce programme provincial du préscolaire, un incubateur de projets préscolaires qui aura pour mission de répondre au manque d’infrastructure tout en dynamisant l’entrepreneuriat dans ce secteur, indique Aziz Kaichouh, directeur général de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement.

Un incubateur qui devrait aussi contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes diplômés de la province. Ils bénéficieront de formation pédagogique, de gestion et de mode de financement. Dernier axe de cette stratégie préscolaire provinciale, une cartographie qui permettra de déterminer le taux réel de préscolarisation par commune et localité, identifier les localités non couvertes, les moyens d’intervention et le mode de financement et de gestion.

«Il s’agit là d’une stratégie globale pour élargir et mettre à niveau l’offre et nous sommes déterminés à la réaliser», souligne de son côté le gouverneur de la province, Aziz Bouiniyane. Et pour un débat, les partenaires de cette stratégie ont présenté le premier centre pilote, l’école Almajd dans la ville de Benguerir. Une école construite par la fondation OCP, équipée par l’INDH et gérée par la FMPS. Un site qui devra garantir un modèle pédagogique adapté à la petite enfance marocaine et un modèle de gestion opérationnel et performant.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc