Régions

Transformation numérique: Le Schéma directeur de Casablanca fin prêt

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5242 Le 02/04/2018 | Partager
Il vient d’être validé par les élus de la commune
Objectif: poser les premiers jalons de la smart city
94 millions de DH pour l’implémenter d’ici 2022
casa_smart_city_042.jpg

Cinq catégories de services numériques seront couvertes sur les 5 prochaines années (2018-2022): administratifs, d’intérêt général, liés à la mobilité ou à l’environnement et urbains

Le Schéma directeur de transformation numérique (SDTN), adopté en février dernier par les élus de Casablanca, sera décliné d’ici 2022. La SDL Casa-Prestations est officiellement mandatée pour assurer  le suivi de la réalisation de cette feuille de route numérique, confie une source interne.

Une convention dans ce sens sera bientôt signée entre les différents partenaires de ce projet. Elle sera suivie par le démarrage de l’exécution des projets programmés. La mise en oeuvre de la transformation numérique se déroulera sur 5 ans (2018- 2022) et couvrira un portefeuille de 70 projets, répartis en quatre grandes catégories (smart city, systèmes d’information, équipements/infrastructures et accompagnement).

En somme, ce schéma posera  les jalons de la smart city du futur. «Casablanca est la première ville marocaine à se doter de ce genre de document», selon le maire de la ville. Il s’agit d’une feuille de route retraçant les besoins pour les 5 prochaines années en termes d’infrastructures, réseaux, amélioration des services administratifs...

Le calendrier de réalisation a été établi en prenant en considération la priorité de chaque projet. Le Schéma directeur, élaboré avec 2 cabinets Idate et IT Consulting, a pour objectif «d’améliorer la gestion urbaine et renforcer l’attractivité de Casablanca en proposant des services cohérents avec son positionnement en tant que smart city», poursuit la même source.

Concrètement, il s’agit de lancer le processus de transformation numérique (e-administration) qui aboutira à la réalisation du projet «Casa Smart City». A terme, ce volet-là vise à délivrer des prestations de qualité aux citoyens et aux entreprises basées sur la dématérialisation et les technologies de l’information (état civil, autorisations commerciales ou d’urbanisme, administration numérique…). L’objectif est de mettre en place un système de gestion des réclamations pour particuliers et professionnels (Claim management) et d’un système d’information géographique (SIG) global et intégré.

La numérisation du territoire est, rappelons-le, l’un des socles du développement des villes intelligentes. L’enjeu est d’aménager numériquement Casablanca selon les standards internationaux (fibre optique, 4G, wifi…).
Dans ce même cadre, la ville sera dotée aussi d’une plateforme «Casa urban data» qui regroupe l’ensemble des données partageables entre les administrations et les citoyens. «Cette étape sera suivie par la mise en place d’un portail open data où la ville présentera l’ensemble des données ouvertes au grand public», explique-t-on auprès de Casa-Prestations.

Le déploiement de cette stratégie numérique à Casablanca promet une nouvelle ère dans les relations citoyen-administration. Fini la lourdeur administrative, la nécessité du papier et des allers-retours fréquents…. La stratégie ouvre la voie à une offre concurrentielle numérique, à une amélioration de l’environnement des affaires et du mode de vie des Casablancais et surtout à une simplification des procédures. Encore faut-il que les projets sur papier soient traduits par des actes sur le terrain.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc