Economie

Bourse internationale du tourisme: Agadir à la reconquête de l’Allemagne

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5225 Le 08/03/2018 | Partager
La Région se démarque en s’offrant son propre stand, une première
189 pays, 10.147 exposants et 5.000 journalistes accrédités pour ce méga évènement
tourisme-agadir-allemagne-025.jpg

Conçu sous forme de kasbah, le stand Agadir Souss Massa reflète une image visuelle destinée à ancrer dans les esprits l’identité d’Agadir, non seulement en tant que destination balnéaire reconnue, mais aussi en tant qu’arrière-pays riche de ses valeurs et de son terroir (Ph. F.N)

C’est une première dans les annales touristiques régionales! Pour la 52e édition de la Bourse internationale de tourisme (ITB) de Berlin, le Souss Massa participe avec son propre stand qui s’étale sur une centaine de mètres. Conçu sous forme de kasbah, il reflète une image visuelle destinée à ancrer dans les esprits l’identité d’Agadir, non seulement en tant que destination balnéaire reconnue, mais aussi en tant qu’arrière-pays riche de ses valeurs, de ses traditions et de son terroir.

Lors de sa visite officielle, Lamia Boutaleb, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de tutelle, chargée du tourisme, a apprécié ce nouveau concept qui distingue la région. Si le Conseil régional de tourisme (CRT) Souss Massa a réussi ce coup de maître, c’est surtout grâce au soutien des élus et du Conseil régional Souss Massa qui n’a pas hésité à injecter un million de DH dans cette opération.

«Nous sommes dans une stratégie de régionalisation avancée, c’est pourquoi nous avons décidé de nous occuper nous-mêmes de notre propre promotion touristique avec un fonds dédié», explique Brahim Hafidi, Président de la Région SM. «J’ai toujours été convaincu que la promotion du tourisme doit être régionale à l’instar de ce qui se fait par exemple avec l’Espagne qui, dans les salons, fait la promotion de ses régions, Andalousie, Iles Canaries…», a-t-il ajouté. Pour les professionnels du tourisme, c’est un nouveau départ pour la destination Agadir mais aussi une revanche sur la déception de l’année précédente.

Le stand qui avait été conçu par l’ONMT n’avait pas permis de leur donner la visibilité attendue à cause de la réduction de sa superficie de près de 50% (242 m2 au lieu de 480 m2) (Cf. notre édition du 10/3/2017).  Les opérateurs marocains avaient d’ailleurs lancé une pétition contre l’Office qui leur avait ainsi fait rater l’occasion de mettre en avant la marque Maroc, avaient-ils souligné.

La bonne nouvelle, c’est que cette initiative sera reconduite lors du World Travel Market (WTM) à Londres, ainsi que le confirme officiellement le président de la Région. «Dans un premier temps, si nous pouvons avoir un stand aussi important à Londres, ce sera juste extraordinaire. N’oublions pas que c’est la première fois dans l’histoire d’Agadir que nous sommes arrivés à convaincre la région de nous aider», précise Guy Marrache, Président du CRT d’Agadir.

Aujourd’hui, à Berlin, le stand Agadir Souss Massa fait la fierté des opérateurs du Souss pour qui de nouvelles perspectives se profilent désormais. «Après 30 ans dans le secteur du tourisme, ce stand indépendant déclenche en nous une vraie poussée d’adrénaline étant donné qu’il nous offre la satisfaction de nous démarquer des autres régions et d’avoir plus de visibilité», explique Mahfoud Chafiq Filali, Président Délégué du CRT d’Agadir Souss Massa. Certains opérateurs des autres régions ont déjà exprimé leur envie de suivre l’exemple d’Agadir.

Pour rappel, la version 2018 de la Bourse Internationale du Tourisme de Berlin se poursuit jusqu’au 11 mars prochain. Elle connaît la participation de 10.147 exposants issus de 189 pays, répartis sur 1069 stands dans 26 halls d’exposition. Avec une présence de 5.000  journalistes accrédités et 100 bloggeurs en provenance de 106 pays, un record. La foire la plus importante de l’industrie du tourisme connaît une affluence accrue avec plus de 160.000 visiteurs professionnels et privés.

Tourisme durable

Le Haut-commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) et la coopération allemande au développement – GIZ, présentent conjointement à l’ITB de Berlin un projet de Tourisme durable (TD) pour la promotion de l’emploi et des revenus en  zones rurales, au bénéfice des populations locales. Les professionnels internationaux du tourisme sont informés des divers produits touristiques durables commercialisables au niveau de la région. Notamment, les circuits de découverte de la faune saharienne et des oiseaux au Parc National Souss Massa  les circuits de pêche sportive durable en mode «NO Kill» aux retenues de barrages; les circuits culinaires-touristiques proposés au niveau de l’arrière-pays d’Agadir; les produits du terroir. Ainsi que l’initiative Menu Bon pour le Climat réduisant l’impact carbone du secteur de la gastronomie. L’objectif est de diversifier l’offre de la destination Agadir par des produits alternatifs sur l’arrière-pays qui valorisent au mieux les ressources naturelles, tout en faisant bénéficier les populations locales des avantages de la conservation de ce patrimoine naturel et culturel, nous indique-t-on.

Des arganiers à parrainer

agranier_025.jpg

Dans le stand Agadir Souss Massa- Pavillon Maroc,  le Réseau de développement du tourisme rural (RDTR) organise une opération de plantation d’arganiers. Les visiteurs du salon sont invités à parrainer des arganiers dans la région de Souss Massa. «Cette action permet non seulement de créer un lien avec les touristes mais aussi de promouvoir la région de Souss Massa tout en s’appuyant sur ses atouts naturels et ses produits du terroir», explique Abdelhakim Sabri, Président du RDTR. L’occasion aussi de promouvoir les circuits touristiques, les gîtes et maisons d’hôtes adhérents au Réseau ainsi que les potentialités touristiques de la région.

DNES à Berlin, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc