Culture

Théâtre: Eclats de rire à la sauce Al dente

Par Karim Agoumi | Edition N°:5224 Le 07/03/2018 | Partager
La comédie romantique «Je t’aime à l’italienne… à l’algérienne» le 15 mars au Mégarama
Une œuvre sur les déboires des mariages mixtes qui délivre un formidable message de tolérance
Une pièce mise en scène par Hugues Duquesne et Kader Nemer
theatre-024.jpg

Les amateurs d’histoires de cœur seront aux anges. La comédie romantique à succès «Je t’aime à l’italienne… à l’algérienne», de Hugues Duquesne et Kader Nemer, sera jouée le 15 mars au Mégarama. Une pièce à la fois drôle et émouvante qui pousse à réfléchir sur les fondements du couple mixte (Ph. Top Event Productions)

L’Amour entre deux êtres a-t-il toujours le dessus sur le reste lorsque la religion et la nationalité s’en mêlent? Tel est le sujet croustillant de la comédie romantique «Je t’aime à l’italienne… à l’algérienne», de Hugues Duquesne et Kader Nemer, qui sera jouée le 15 mars prochain au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 8e édition des théâtrales de Top Event Productions.

Une pièce à la fois enjouée et délirante qui délivre un formidable message de tolérance. Pitch: Carlo, séducteur italien et catholique, sort depuis deux ans avec Aïcha, algérienne et musulmane. Une vérité qu’il n’a jamais osé avouer au frère de sa bien aimée qui se trouve être aussi son meilleur ami. Les deux amoureux souhaitant se marier, il est grand temps pour lui de faire éclater sa relation secrète au grand jour, au risque de tout compromettre.

L’histoire se complique encore davantage avec l’arrivée d’une mystérieuse inconnue. Une comédie sentimentale aux accents méditerranéens parsemée de rebondissements et de dérision qui pousse le spectateur à réfléchir sur les fondements et la force des couples mixtes, dont les partenaires sont souvent issus de religions différentes et pratiquent depuis tout petit des traditions que tout oppose.

Ces derniers doivent alors passer outre leurs origines ou encore leur statut social s’ils souhaitent préserver leur union. Un message de paix assumé et une véritable ode à l’amour qui ne fait pas de mal dans une époque où les différences poussent les individus à s’éviter et à se haïr.

Une œuvre dont l’humour repose principalement sur l’énergie débordante des trois comédiens - Mehdi Maramé,  Joséphine Rioli et Alexandre Coquoin - particulièrement habités par leurs rôles respectifs et se prêtant totalement au jeu. L’utilisation d’accents et d’expressions propres à chaque appartenance ethnique contribue également au potentiel comique de la pièce.

Enfin, le show regorge de rebondissements inattendus et de situations cocasses, offrant un spectacle mené à cent à l’heure et sans temps mort pour le spectateur. Une pièce écrite et mise en scène par Hugues Duquesne, auteur de la comédie à succès «Les Lascars gays», et par Kader Nemer, qui a écrit et joué la parodie survoltée de Pôle Emploi «Bienvenue chez Popole».

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc