Entreprises

L'bankalik: Comment joindre la dépense à l’épargne

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5213 Le 20/02/2018 | Partager
AWB compte faire du paiement par carte un acte quotidien
A peine 14,3% d’opérations de paiement réalisées avec les cartes marocaines en 2017
lbankalik_013.jpg

Près de 46,2 millions d’opérations ont été réalisées par les cartes marocaines en 2017. Ce volume est ventilé pour 30,9% dans la grande distribution, 13,7% dans l’habillement, 8,7% dans la restauration, 7,9% dans les stations-service et 38,7 dans d’autres secteurs

Tout peut être mis sur un téléphone ou presque. En particulier la banque. Les établissements financiers tirent parti de l'explosion des smartphones pour lancer des offres digitales. Attijariwafa bank (AWB) n’est pas en reste. La banque a lancé en mi-décembre 2016 son offre bancaire L'bankalik. Ce qui lui fait environ 1 an et 2 mois de présence sur le marché marocain.

Pour coller à l’esprit d’innovation, la banque lance un nouveau service afin de joindre la dépense à l’épargne: chaque acte de paiement sera connecté à un acte d’épargne. L’offre vise à encourager les clients à utiliser le paiement par carte. Autre objectif, faire de ce mode de paiement un acte quotidien: payer un sandwich, une chaussure... «Nous proposons à nos clients de pouvoir épargner la monnaie de leurs achats, à chaque fois qu’ils payent avec la carte.

La petite monnaie ira alimenter un compte d’épargne. Cela permettra d’épargner les 30, 40 DH reçus. Nous leur donnons la possibilité de les mettre immédiatement sur un compte d’épargne», explique Driss Maghraoui, directeur exécutif en charge des particuliers et professionnels chez Attijariwafa bank.

Et d’ajouter: «Au même titre, nous offrons 4 voyages VIP à nos clients tirés au sort, pour assister à un match de quart de finale retour de la Champions League UEFA. Le programme est lancé en partenariat avec Mastercard». Derrière cette opération, la banque veut booster les paiements via carte bancaire.

Les détenteurs de cartes marocaines sont moins portés à utiliser ce moyen de paiement pour les petits achats. L’activité monétique durant la période de l’année 2017 s’est caractérisée par une forte progression des paiements, aussi bien pour les cartes bancaires marocaines (+22,5% de progression en volume des paiements), que pour les cartes bancaires étrangères (progression de +22,1% en volume des paiements).

Les cartes marocaines ont enregistré, en paiements et en retraits, 323,6 millions d’opérations pour un montant de 264,2 milliards de DH. Soit 92,18% du montant global de l’activité monétique au Maroc. Rappelons que l’activité monétique globale par cartes bancaires, marocaines et étrangères confondues, a atteint 339,4 millions d’opérations pour un montant global de 286,6 milliards de DH, à fin décembre 2017.

En termes de progression, l’activité des cartes marocaines a grimpé de 9,8% en nombre et 9,1% en montant, en glissement annuel. Les paiements par cartes canalisent à peine 8% des 264,2 milliards de DH mis en circulation par les cartes marocaines. Ce qui représente environ 21,13 milliards de DH. En volume, sur les 323,6 millions de paiements et retraits, seulement 14,3% des opérations ont servi à payer les commerçants et e-marchands.

A l’heure de la mobilité et de l’omniprésence du smartphone, bancariser à travers le mobile devient beaucoup plus facile qu’à travers le réseau d’agences. Au Maroc, la couverture des réseaux bancaires avoisine les 20 agences pour 100.000 habitants. Le taux de bancarisation actuel au Maroc est d’environ 65%. En comparaison, le parc mobile s’établit à 43,92 millions d’abonnés à fin 2017, pour 35 millions d’habitants. Autant dire que chaque Marocain dispose d’au moins un mobile.

«Nous ne pouvons pas rester en marge de cette évolution. Ni nous permettre de passer à côté de ce potentiel. Dès lors que les chiffres du digital évoluent à plus de 20%, il faut s’attendre à ce que la tendance s’accélère à tous les niveaux de l’activité économique. Le digital dans la banque connaîtra la même accélération», soutient Maghraoui.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc