Régions

Guelmim-Oued Noun/Création d’entreprises: Une croissance exceptionnelle de 60%

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5212 Le 19/02/2018 | Partager
296 nouvelles créations en 2017 contre 185 en 2016
La part du lion est pour Tan-Tan
guelmim-oued_noun_012.jpg

Le nombre d’entreprises nouvellement créées a atteint un chiffre historique de 296 entreprises contre 185 enregistrées en 2016, soit 111 nouvelles créations de plus. La hausse s’est accentuée les trois dernières années

Le nombre d’entreprises créées en 2017 dans la Région Guelmim-Oued Noun a bondi de 60% par rapport à l’année 2016. Les nouvelles créations ont atteint un chiffre historique de 296 entreprises contre 185 enregistrées en 2016. Cette évolution exceptionnelle est due au service de proximité offert aux créateurs d’entreprises. Et aussi à la dynamique économique générée par la mise en œuvre des différents programmes de développement.

Avec notamment, la mise en œuvre du contrat-programme de développement intégré de la Région Guelmim-Oued Noun. Concernant la répartition des entreprises par nature juridique, les personnes morales prédominent avec une part de 72% du nombre total des nouvelles entités créées.

Même si le nombre de sociétés à responsabilité limitée (SARL) créées durant l’année écoulée a enregistré une progression de 8% par rapport à 2016, cette forme juridique a été détrônée par la société en nom collectif (SNC) et ce, pour la première fois depuis la création du CRI de Guelmim.

guelmim-oued_noun_2_012.jpg

Cet engouement des créateurs d’entreprises est dû principalement aux possibilités de financement ouvertes à cette forme juridique. Notamment aux porteurs de projets d’AGR dans le cadre de l’INDH

La SNC représente ainsi plus de 36% des créations enregistrées en 2017, avec une évolution exceptionnelle de 103%. Cet engouement des créateurs d’entreprises est dû principalement aux possibilités de financement ouvertes à cette forme juridique. Notamment aux porteurs de projets d’AGR dans le cadre du programme transversal de l’INDH et le programme de développement de l’économie sociale, nous indique-t-on.

Par ailleurs, les «personnes physiques» représentent 28% du nombre total, avec 82 entreprises créées en 2017, soit un taux de croissance de 115%. La répartition sectorielle des entreprises continue à respecter la même configuration observée les années précédentes avec trois secteurs dominants: les services, le commerce et le BTP, avec respectivement 33,5%, 33% et 29% du nombre total des entreprises créées en 2017. Fidèle à elle-même, la province de Tan-Tan continue d’accaparer la part du lion en termes de répartition géographique.

Elle a en effet enregistré une évolution à 3 chiffres par rapport à 2016 (+110%). Elle est suivie par Guelmim qui a enregistré une progression de 26%. En tout, ce sont 267 entreprises qui ont choisi l’implantation dans ces deux provinces. Par contre, le nombre d’unités créées à Assa-Zag s’est stabilisé autour de 29 créations.o

 De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc