International

Le mandat d’arrêt contre Assange maintenu

Par L'Economiste | Edition N°:5209 Le 14/02/2018 | Partager

La justice britannique a une nouvelle fois refusé, mardi 13 février, de lever le mandat d’arrêt visant Julian Assange. Il ne pourra donc pas sortir libre de l’ambassade d’Équateur à Londres où il est réfugié depuis bientôt six ans. Le tribunal londonien de Westminster, qui avait déjà jugé ce mandat d’arrêt valide le 6 février, a estimé que son maintien n’allait «pas à l’encontre de l’intérêt public», comme le soutenait la défense de Assange.

L’Australien de 46 ans avait trouvé asile en juin 2012 dans l’ambassade d’Équateur pour échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché depuis fin 2010 pour des accusations de viol et d’agression sexuelle qu’il niait.

Le fondateur de WikiLeaks craint, en cas d’arrestation, d’être extradé et jugé aux Etats-Unis pour la publication par WikiLeaks en 2010 de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc