Competences & rh

Cadi Ayyad Marrakech planche sur l’accès universel à l’éducation

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5198 Le 30/01/2018 | Partager
Objectif: démocratiser les ressources éducatives libres
Dans les pays du sud de la Méditerranée
Une nouvelle plateforme de partage innovante en préparation
cadi-ayyad-098.jpg

A l’occasion des Open Education Days, l’université Cadi Ayyad à Marrakech planche sur la question des ressources éducatives libres dans les pays du sud de la Méditerranée. Objectif: ouvrir le système éducatif au Maroc (Ph. G. Altmann)

Diversier les canaux et les moyens d'apprendre. Ouvrir le système éducatif au Maroc, en accroître l'accès, la qualité et l'équité. A l’occasion des Open Education Days, l’université Cadi Ayyad (UCA) à Marrakech planche sur la question des ressources éducatives libres (REL) dans les pays du sud de la Méditerranée.

L’heure est donc à l’implication des cadres supérieurs de l'éducation, des décideurs, des politiques, des éducateurs et autres membres des personnels des universités pour établir un agenda national (et plus tard régional) qui viendrait définir les priorités nécessaires pour ouvrir le système éducatif dans le Royaume.

Dans cet objectif, l’UCA a convié un panel d’experts, de chercheurs et de professionnels, représentant plusieurs partenaires nationaux et internationaux, autour de la production de REL et du développement de pratiques éducatives libres (PEL). Ces journées de travail se tenant en marge de la Déclaration du Maroc sur les REL lancée en décembre 2017 à Marrakech à l'UCA, lors de la tenue des premières journées sur la stratégie nationale à définir sur ce sujet.

Rappelons qu’en 2001, l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT), dans un geste sans précédent, a annoncé la publication en libre accès sur Internet de la majeure partie de ses cours. Devant le nombre accru d'établissements offrant des didacticiels gratuits ou libres, l'Unesco a organisé le 1er Forum mondial des REL en 2002 où fut adopté le terme ressources éducatives libres (REL), qui englobent des matériaux d’enseignement, d'apprentissage ou de recherche appartenant au domaine public ou publiés avec une licence de propriété intellectuelle permettant leur utilisation, adaptation et distribution à titre gratuit.

Plus de 15 ans plus tard, une nouvelle plate-forme REL innovante est en préparation pour offrir une sélection de publications de l'Unesco et permettre aux communautés, entre enseignants, apprenants et professionnels de l'éducation, de copier, d’adapter, et de partager librement leurs ressources.

L’initiative de l’UCA vient donc reposer sur la table l'objectif global, qui est de sensibiliser et de faciliter l'adoption des REL et des PEL dans les pays du Sud de la Méditerranée, en mettant l'accent sur les universités et en favorisant leur rôle en tant que fournisseurs de connaissances, non seulement pour leurs étudiants sur le campus, mais aussi au-delà des murs des institutions, en particulier pour les groupes défavorisés.

L’avantage étant d’ouvrir un apprentissage de qualité aux personnes à faible revenu, aux étudiants handicapés, aux personnes vivant dans les zones rurales, aux apprenants à risque «de faible réussite» et dans certains cas, aux réfugiés.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc