Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5191 Le 19/01/2018 | Partager

■ Une chapelle néo-gothique «à emporter»
Une chapelle néo-gothique du XIXe siècle en ruines sera vendue aux enchères le 22 janvier en France, avec une condition insolite: l'acheteur devra «emporter» la chapelle - propriété d'un sexologue renommé - pour la reconstruire ailleurs. «C'est la première fois qu'une chapelle est vendue aux enchères!», a assuré mercredi Me Philippe Rouillac, le commissaire-priseur chargé de cette vente, en précisant que la mise à prix sera de «seulement» 5.000 euros. La chapelle, édifiée vers 1890-1892 par Guy de Lavau dans sa propriété de Moncé (centre), n'est ni classée ni inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Rien ne s'oppose donc à sa vente et à son «démontage». A l'abandon, elle a notamment souffert d'une violente tempête en décembre 1999. Le clocher est tombé lors d'une maladroite tentative de restauration, la toiture a été arrachée et seuls subsistent les murs. Le Dr Jacques Waynberg, l'un des pionniers de la sexologie française, qui possède aujourd'hui la propriété, ne veut ni conserver l'édifice, dangereux pour ses stagiaires, ni se résoudre à sa ruine définitive.
Dans l'incapacité financière de la restaurer, il a confié sa vente à Me Rouillac dans le but de la sauver en assurant son «transfert».

■ Des nénuphars géants qui font l’admiration des touristes!

nenuphars_geants_091.jpg

Au nord d'Asuncion, une boucle de la rivière Paraguay est devenue en janvier une attraction touristique: les touristes se pressent pour y admirer des nénuphars géants de 1,5 mètre de diamètre qui n'apparaissent qu'une fois tous les quatre ans durant l'été austral. Dans la ville de Piquete Cué, située le long de ce cours d'eau qui sépare le Paraguay de l'Argentine, les visiteurs louent des embarcations pour naviguer au milieu de ces feuilles couleur vert pomme, semblables à des moules à tarte posés sur la surface de l'eau. «On ne voit pas ça tous les jours, ni tous les ans. Les Irupés apparaissent régulièrement, mais pas en telle quantité, ni avec ces dimensions si imposantes. Certaines mesurent jusqu'à deux mètres», explique à l'AFP Agustin Gomez, un habitant. La Victoria amazonica, appelée localement Yacaré Irupé, est une plante aquatique rare et spectaculaire originaire d'Amazonie. Elle possède des vertus curatives pour lutter contre l'asthme ou les maladies des bronches.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc