Régions

Agadir: Crocoparc s’agrandit

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5191 Le 19/01/2018 | Partager
Il comprend désormais un jardin des cactus avec une collection végétale unique
Un concept nouveau au Maroc
Des tortues et autres crocodiles, nouveaux résidents
crocoparc_agadir_091.jpg

 Crocoparc abrite plus de 300 crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus). Certains spécimens mesurent aujourd’hui plus de 3 mètres et atteindront 6 mètres pour un poids d’une tonne (Ph. Yacoubi)

Fidèle à lui-même, le parc à reptiles de la ville d’Agadir revient avec une autre nouveauté. Il s’agit cette fois d’un «Jardin des cactus», une extension qui s’inscrit dans le prolongement de l’espace tropical et de la succession des bassins existants conçus par Luc Fougeirol et réalisés par l’équipe de Crocoparc.

Le contraste qu’offre cette surface est impressionnant de par son design et le soin particulier apporté à son aménagement. «Ce concept, d’un genre nouveau au Maroc, regroupe une collection végétale unique, dont les plus vieux spécimens atteignent 5 mètres et ont plus de cinquante ans», explique Ariane Marinetti, directrice générale de Crocoparc. Sur un cheminement de 200 m, les visiteurs peuvent ainsi passer d’une place à l’autre tout en découvrant des cactées issues de pays lointains.

Dans le prolongement de la visite, et pour parfaire ce paysage de zones arides, une vingtaine de tortues Sulcatas se prélassent au soleil. A noter que la tortue «sillonnée» est la plus grosse tortue terrestre du continent africain. En effet, elle peut atteindre une centaine de kilogrammes à l’âge adulte pour 80 cm de long.

Plus petites, les femelles ne dépassent pas les 60 kg. Cette tortue végétarienne creuse des terriers très profonds qui lui permettent de se protéger des excès de chaleurs et du froid. Très active, elle demande beaucoup d’espace en captivité. Et c’est le cas dans le nouveau jardin des cactus où son espace naturel est bien reproduit.

Un pont suspendu de 40 mètres de long permet par ailleurs aux visiteurs les plus téméraires de profiter d’une vue d’ensemble et sur les jardins et sur les arganiers des alentours. La sortie de cet espace naturel exceptionnel se fait par un canyon conçu par Michel Bultel (décorateur d’Euro Disney) qui laisse découvrir une formation géologique très particulière dite en «nid d’abeille».

Le Jardin des cactus de Crocoparc d’Agadir se divise en plusieurs espaces distincts portant chacun un nom spécifique selon les plantes qu’il abrite: «Place des Aloès», «Place des Agaves», «Place de l’île rouge», «Place des pieds d’éléphant», «Place des Euphorbes» et «Place des cactus».

Pour rappel, Crocoparc a ouvert ses portes en mai 2015. Il abrite plus de 300 crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus). Certains spécimens mesurent aujourd’hui plus de 3 mètres et atteindront 6 mètres pour un poids d’une tonne. Les reptiles, arrivés au Maroc à l’âge de trois ans, sont nés en élevage à Djerba (Tunisie) où le climat est assez similaire à celui d’Agadir. Ce qui a permis une très bonne adaptation des espèces à leur nouvel environnement.

De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc