Courrier des Lecteurs

Courrier des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:5190 Le 18/01/2018 | Partager

Cnops/ Remboursement des frais médicaux: Un changement bienvenu!

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a supprimé, depuis le 15 janvier, les prospectus des éléments constitutifs du dossier de remboursement des frais médicaux et de facturation des médicaments en mode tiers payant. Une nouvelle qui ne satisfait pas tout le monde. (cf. notre édition du 05/01/2018)

■ Quid des médicaments pour les traitements au long cours?
Je ne comprends toujours pas pourquoi des médicaments utilisés pour des traitements au long cours (comme par exemple les antihypertenseurs) ne sont pas automatiquement pris en charge à 100% dans le remboursement! Actuellement, le remboursement total est conditionné par une demande préalable. Je ne connais aucun hypertendu qui a guéri miraculeusement suite à un traitement…
Zenati

■ Passer par le tiers payant sans paperasse
On perd énormément de temps pour constituer nos dossier et se faire rembourser plusieurs mois après! On se moque de nous! Pourquoi ne pas passer directement par le tiers payant sans paperasse? Ce serait tellement plus pratique!
Omar

■ Un retard quasi systématique
La Cnops relève du grand n’importe quoi… En effet, en plus de nombreux prélèvements mensuels, le système est connu pour le retard quasi systématique de ses remboursements. Certains d’entre eux n’arrivent même jamais à terme!
Fonctionnaire

                                                                              

■ Flambée des fruits et légumes: Un contrôle nécessaire
Il y a quelques années, et ce depuis le protectorat, une pratique consistait à afficher officiellement les prix de vente des fruits et légumes. La commission des prix exigeait même à l’époque que le reçu d’achat, délivré par le vendeur au marché de gros, soit collé derrière chaque plaquette de prix. Aujourd’hui, il n’y a plus rien de tout cela! Chacun vend sa marchandise en fonction du quartier où il a choisi de s’installer et parfois même à la tête du client. Il faudrait rapidement que la commission des prix s’active et fasse son travail de contrôle! Si son pouvoir n’est plus le même qu’auparavant, alors recréons-le, tout simplement! Les citoyens souffrent beaucoup trop de ce laisser-aller…
B.S.

                                                                               

Affaire Merdass: Justice enfin rendue

affaire-merdas-090.jpg

■ Un traitement qui doit s’appliquer à tous!
Oui, justice a été rendue... mais aurait-elle été aussi «juste» s’il s’agissait d’un crime d’un niveau social moins important? Ce genre d’histoire arrive tous les jours. Il faudrait condamner sévèrement les violeurs et les assassins de toutes sortes qui demeurent encore à ce jour impunis!
Nadia

■ Des enfants à l’avenir déchiré
Malheureusement, les grands perdants dans cette affaire sont les enfants! Ces derniers se retrouvent du jour au lendemain sans parents avec un père assassiné et une mère emprisonnée à vie! Comment vont-ils mener leur vie dans ces troublantes conditions?
Mdouari

                                                                               

Pédophile de  Fès: Abominable crime!

L’affaire du ressortissant français accusé d’agression pédophile sur deux fillettes à Fès a suscité une indignation mondiale. Les réactions fusent… (cf. notre édition du 10/01/2018)
■ Il faut sévir!
L’Etat et la justice devront sévir contre de tels criminels, ne serait-ce que pour donner l’exemple et mettre un terme à ce phénomène inquiétant! Il en va de l’avenir de nos concitoyens et de la réputation de notre pays bien aimé…
Z. Moutaoukkil

■ Les familles également responsables
La responsabilité incombe également aux familles qui délaissent leurs enfants mineurs à la sortie de l’école. Je reste néanmoins convaincu que les pédophiles doivent payer pour avoir profité pleinement de la niaiserie de ces jeunes. Le problème des agressions sexuelles se trouve partout dans le monde, y compris dans les familles les plus aisées et les plus avancées culturellement.
Drimo Med

■ Un acte à ne pas prendre à la légère
 Cet homme a commis un crime particulièrement immonde et qui ne doit en aucun cas être pris à la légère. Depuis quelque temps, les cas de viol et de pédophilie sont étouffés et relativisés par la société marocaine. Revenons à nos valeurs. Il est grand temps de punir tous ces criminels qui se croient tout permis parce qu’ils ont le pouvoir ou encore l’argent. La dignité et la justice, c’est tout ce qu’il nous reste!
 J.B.

                                                                               

... Et d’autres réactions!

cari_cl_090.jpg

■ Croissance: Arrêtons de compter sur la pluie!
On espère avoir de la pluie cet hiver pour bénéficier d’une bonne saison agricole pour cette année… Mais le développement et la croissance de tout un pays ne peuvent pas dépendre uniquement de simples souhaits! Il faut que l’économie s’appuie sur des secteurs autres que le primaire.
L’industrialisation me semble être la clé. Mais pas uniquement. Nos acteurs économiques doivent également construire des plateformes pour attirer les investissements directs étrangers (IDE).
Abbous

■ Marathon de Fès: Il fallait y penser avant!
J’ai été agréablement surpris d’apprendre que Fès vient d’abriter son propre marathon. Il fallait y penser bien avant! En effet, la ville convient parfaitement à ce genre d’évènements. Elle offre notamment aux coureurs des paysages uniques et un climat particulièrement sain!
Bensaid
■ Feux rouges cachés: A qui profite le drame?
C’est plus que scandaleux! A Casablanca, plus de cent feux rouges sont cachés par des panneaux publicitaires... Les panneaux d’interdiction de tourner à gauche ou à droite sont par ailleurs si bas que les automobilistes ne les voient pas et commettent  l’infraction involontairement.
Les policiers n’ont plus qu’à les «cueillir» juste après pour les verbaliser au prix fort, ne voulant rien savoir… Qui est responsable?!
Karimi

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc