Primary tabs

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5185 Le 09/01/2018 | Partager

• Marsa Maroc: Les bénéfices impactés par un contrôle fiscal
Le résultat net de l’exercice écoulé de Marsa Maroc sera impacté par le redressement fiscal de la DGI. Ce dernier porte sur les exercices 2013, 2014 et 2015, précise la société d’exploitation portuaire. Le montant total de la charge fiscale payée au fisc atteint 88,7 millions de DH, ce qui affectera le résultat net annuel au titre de l’exercice 2017. Marsa Maroc assure toutefois que l’activité et le chiffre d’affaires prévus pour la fin de l’année «s’inscrivent dans les mêmes tendances d’évolution observées durant le premier semestre 2017». E.M.G.

• IAM publiera ses résultats annuels le 19 février
Maroc Telecom a dévoilé son calendrier financier pour l’exercice 2018. L’opérateur historique dévoilera ses résultats financiers 2017 le 19 février prochain. Ceux du premier trimestre seront connus le 23 avril à la veille de l’Assemblée générale des actionnaires. Quant aux réalisations du premier semestre, elles seront dévoilées le 23 juillet, alors celles du troisième trimestre interviendront le 22 octobre 2018. E.M.G.

• 10,5 millions de touristes à fin novembre
L’activité touristique a maintenu la cadence de croissance soutenue entamée l’année dernière. A fin novembre dernier, le nombre des arrivées aux postes frontières a atteint 10,5 millions de touristes, en progression de 10% par rapport à 2016. Les principaux marchés émetteurs continuent d’afficher des progressions, en particulier l’Allemagne (+15%), la Hollande (9%), l’Italie (+9%), l’Espagne (+8%) et la France (+7%). Pour ce qui est des marchés émergents, ils ont maintenu leur trend haussier : +173% pour la Chine, +39% pour le Japon, +28% pour la Corée du sud, +30% pour les États-Unis et +57% pour le Brésil. Pour le seul mois de novembre, 729.974 touristes ont visité la destination, soit +16,3% par rapport à la même période de 2016. Côté recettes touristiques en devises, elles ont atteint 64,4 milliards de DH à fin novembre 2017, soit une progression de 6,6% par rapport à la même période de 2016. N.D.

• Vignette: Le paiement en masse chez BMCE Bank  
BMCE Bank vient d’introduire le paiement en ligne des vignettes en masse. Ce service qui est exclusivement destiné aux entreprises permet le règlement en une seule fois, de la vignette de toute leur flotte, qu’elle soit composée de poids lourds, voitures ou motos via la plateforme bmcedirect.ma. Pour accompagner le dispositif, des conseillers dédiés au niveau des Centres d’Affaires BMCE Bank ainsi qu’une équipe d’experts seront mis à la disposition des clients pour les aider dans leur démarche. M.A.B.

• Forever Living: Des roadshows pour 2018
Présent au Maroc depuis 2006, Forever Living Products veut fructifier davantage son business sur le marché. Cette marque vient de lancer une série de roadshows étalés sur l’année 2018. Couvrant six étapes, ces opérations débutent ce mois de janvier et se poursuivront jusqu’à novembre prochain. Sont ciblées les villes de Casablanca, Meknès, Taza, Nador, Laâyoune, Guelmime, Agadir, Errachidia, Larache, Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Fès, Rabat et El Jadida. La dernière étape concernera Beni Mellal, Ouarzazate et Marrakech. A ce jour, le groupe, spécialisé dans la fabrication et la distribution de compléments alimentaires et produits de soins à base d’aloe vera, compte plus de 20.000 partenaires actifs au Maroc. Au niveau mondial, l’entreprise en compte 9,5 millions dans plus de 185 pays. N.D.

• Un centre pour former des entrepreneurs
L’ancien président de l’ONG Injaz Al Maghrib, M’Hammed Abbad Andaloussi, revient avec un nouveau projet: un Entrepreneurship Center, accompagnant les jeunes souhaitant tenter l’aventure entrepreneuriale. Le projet a été développé en partenariat avec l’Université Hassan II de Casablanca. Il bénéficie, également, du soutien du programme américain Middle East Partnership Initiative, MEPI, et de l’Emlyon Business School. Une centaine de jeunes diplômés pourront y bénéficier d’une formation à la création et à la gestion d’entreprises. Le centre sera inauguré le 16 janvier prochain, à l’annexe de l’université à Casablanca. A.Na

• Casablanca: L’étrange micmac du stationnement
Sur des zones gérées par horodateurs à Casablanca, les anciens gardiens continuent de faire la loi. Certains seraient même de mèche avec des agents de la société qui gère les stationnements (dont beaucoup sont eux-mêmes d’anciens gardiens). L’une de leurs combines consiste à bloquer des places de stationnement qu’ils libèrent à la demande des conducteurs pressés. En somme, il s’agit de créer de la rareté ! En plus d’une redevance mensuelle de 200 DH, ces conducteurs finissent par payer aussi les gardiens. Ils sont donc doublement pénalisés. Finalement, les horodateurs n’ont pas eu l’effet escompté à savoir décongestionner les aires de stationnement. A.E.

• Marrakech: Guéliz perd ses trottoirs
Les commerçants du Guéliz, centre ville de Marrakech souhaitent récupérer leurs trottoirs transformés en parking clandestin de stationnement pour les motos et les voitures électriques. La situation devient inquiétante. Dans une pétition qu’ils ont adressée aux autorités locales, les commerçants parlent de grandes nuisances portées à leurs activités par ce phénomène. B.B.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc