Primary tabs

Entreprises

Les véhicules de PSA passeront par TangerMed

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5185 Le 09/01/2018 | Partager
L’accord pour l’export de la production de l’usine de Kénitra conclu
Démarrage prévu en 2019 avec 20.000 unités
55.000 véhicules prévus en 2022
psa-tanger-med-085.jpg

Le Terminal à véhicules du port TangerMed servira de point d’export pour la production de la future unité de PSA à Kenitra (Ph. Adam)

Une mécanique bien rodée est en train de se mettre en place pour écouler à l’export des véhicules fabriqués par PSA à Kenitra. Le constructeur français a conclu un contrat avec l’Autorité portuaire du port TangerMed (TMPA) pour l’export de sa production via les installations du méga-port. Il utilisera une solution éprouvée, son terminal à véhicules, lancé avec le démarrage de l’export de la production de Renault à Tanger en 2012.

Ce terminal dispose de deux parties, l’une dédiée exclusivement à Renault et une deuxième dite  «common user» pouvant être empruntée par n’importe quel autre fabricant et pouvant embarquer tout type de trafic roulant, même les machines lourdes comme les grues mobiles ou autres. Il est entré en service quelque temps après celui de Renault et est géré par GSTM. Avec l’expiration de son contrat, TangerMed a dû relancer la procédure de sélection en lançant un appel d’offres pour trouver un remplaçant.

Le flux de véhicules sera acheminé de Kénitra à TangerMed par voie ferrée selon une modalité proche de celle utilisée par Renault. Des wagons spécialement fabriqués accueillent les véhicules qui sont emmenés vers le port. Là des équipes dédiées les déchargent et les embarquent dans les navires spéciaux. Le manutentionnaire devra procéder à ces opérations, assurer la propreté du véhicule et le check-out final.
Selon TMPA, le trafic devra démarrer en 2019 avec 20.000 véhicules pour atteindre, en 2022, les 55.000 véhicules qui devront s’ajouter au flux de véhicules en transbordement gérés par le terminal.

A noter que le terminal est doté de deux postes à quai pouvant accueillir des navires dédiés de dernière génération d’une longueur de 240 mètres. Il s’étend sur une superficie totale de 18,5 hectares de terre-pleins, un premier lot d’une superficie totale de 13,5 hectares a été concédé pour une durée de 30 ans à Renault.

Cette concession permettra l’exploitation logistique pour l’export des 400.000 véhicules pouvant être produits au sein de l’usine Renault basée à Melloussa. Un deuxième quai de 5,5 hectares «common user» ( multi-constructeurs) est exploité par l’opérateur logistique GSTM selon un contrat de sous-traitance signé en 2012.

Cette installation connaît un trafic en croissance ininterrompue depuis son lancement en 2012. Il est porté par l’envolée de la production de Renault qui vient de battre un nouveau record en 2017 avec 375.000 véhicules dont la majeure partie a transité par les quais du port.

En attendant les chiffres définitifs pour 2017, le volume traité au 3e trimestre de l’année écoulée s’est établi à 295.000 véhicules 192.000 véhicules provenant de l’usine Renault Melloussa, en augmentation de +10% par rapport à la même période de 2016. Il est prévu que pour 2017, il atteigne les 380.000 véhicules.

Le transbordement de véhicules neufs, niche d’avenir

Le transbordement et l’import-export de véhicules est devenu un métier à part entière pour le complexe portuaire TangerMed. Le port se trouve de par sa position, idéalement placé au milieu d’une des lignes les plus importantes de transport maritime de véhicules neufs, la ligne Europe-Afrique-Australie. Celle-ci dessert le nord et le sud de l’Europe, en plus de la côte atlantique de l’Afrique et l’Australie. Elle est exploitée par plusieurs compagnies maritimes dont la plus connue est Hoegh Autoliners, un géant norvégien du secteur. En 2017, les deux terminaux du port Tanger Med ont reçu plus de 460 escales de navires car carrier exploités par plusieurs armateurs spécialisés qui disposent d’un service régulier au port.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc