Régions

Oujda: Coup de pouce pour la micro-entreprise

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5178 Le 28/12/2017 | Partager
Accompagnement dans le processus de conversion en TPE
Encouragement des entités créées à passer de l’informel au formel

Devant un parterre de plus de 100 micro-entrepreneurs régionaux et représentants de TPE, le Groupe Banque Populaire (GBP) vient d’organiser, à Oujda, le 2e Forum régional de la micro-entreprise, sous le thème «La micro-entreprise, une passerelle vers la TPE».

Un road-show pour détailler les procédures d’accompagnent des micro-entreprises dans leur processus de conversion en TPE. Un suivi adapté leur est assuré pour la création de leurs entreprises. En parallèle, ce road-show financier est une opportunité pour lister les projets mis à disposition et les ajustements apportés pour booster les économies régionales.

«On est convaincu que le microcrédit peut servir de levier au PME pour leur permettre d’améliorer leur compétitivité», soulignent plusieurs participants. C’est le cas pour les six auto-entrepreneurs primés lors de ce forum et qui ont réussi dans les secteurs de l’audiovisuel, l’artisanat, la pâtisserie et les systèmes innovants. Cet encouragement témoigne de l’intérêt que porte la Fondation banque populaire pour le microcrédit et l’adaptabilité de son offre pour les petits budgets.

De plus, c’est une offre qui s’adresse à une population fragile composée particulièrement de femmes (50% des clients) et de jeunes (20%). «Nous les accompagnons du stade de l’idée jusqu’à la concrétisation du projet et son financement plafonné par la loi à hauteur de 50.000 DH», explique Mohamed Allouch, DG de la filiale Attawfiq Micro-Finance.

En amont, cette filiale du GBP encourage les entités créées à passer de l’informel au formel (avoir un registre de commerce, la patente et une comptabilité réelle avec organisation viable et efficiente) tout en les incitant à quitter le secteur parallèle et à opérer par des comptes d’épargne. En perspective, assurer un accompagnement post-création pour la commercialisation des produits et le développement des activités.

En matière de réseautage, l’association Attawfiq Micro-Finance compte 460 points de vente, une trentaine de guichets mobiles, 1.900 agents et 290.000 clients actifs avec deux milliards et demi de crédits. Au total elle a financé, depuis sa création (en 2000), 1.700.000 clients et octroyé 23 milliards de dirhams.

Le GBP dans l’Oriental assume le rôle de leader avec une part de marché qui gravite autour de 59% (8 milliards de DH de crédit) en termes de financement et une collecte des ressources qui avoisine les 46% (18 milliards de DH)», confie à L’Économiste Samir Klaoua, président du directoire de la BP Oujda. Quant au nombre des clients, il dépasse les 415.000 personnes.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc