Primary tabs

Régions

Rabat invite au cinéma d’aventure

Par Karim Agoumi | Edition N°:5173 Le 21/12/2017 | Partager
Elle accueille jusqu’au 23 décembre la seconde édition du Morocco Adventure Festival
Projections de films en plein air, rencontres avec des aventuriers… Un programme palpitant
rabat_cinema_douverture_073.jpg

La capitale abrite jusqu’au 23 décembre la seconde édition du Morocco Adventure Festival. Une manifestation culturelle qui vise à développer et à faire connaître le documentaire d’aventure au public marocain à travers des projections en plein air ou encore des rencontres avec des cinéastes aventuriers des temps modernes (Ph. FilmFreeway)

Faire découvrir le film documentaire d’aventure aux Marocains. C’est dans ce sens que le mordu de sports extrêmes Youssef El Achhab organise, jusqu’au 23 décembre dans la capitale, la seconde édition du Morocco Adventure Festival. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés de voyage et de découverte.

Premier festival du genre au Maghreb et en Afrique, l’évènement propose tout d’abord aux Marocains une sélection des meilleurs films et documentaires d’aventure primés internationalement. De quoi transporter les esprits les plus curieux aux quatre coins de la planète à travers des images montrant de splendides paysages ou dévoilant la culture souvent étonnante de différents peuples du monde.

Des projections prévues en plein air à la place Moulay El Hassan ou encore au Quai 1 de la Marina de Salé pour cibler un public plus conséquent. Au programme également, une compétition nationale qui met en lice plusieurs documentaires locaux. Un moyen pour les meilleurs d’entre eux de se frayer une place de choix parmi les grandes productions mondiales.

L’aventure est également synonyme de partage et d’échange. Le festival organise plusieurs débats ainsi que des rencontres avec des aventuriers et des voyageurs ayant parcouru le globe pour revenir la caméra chargée d’images. L’occasion pour ces baroudeurs de raconter aux intéressés les détails croustillants de leurs mésaventures et de glisser également au passage quelques anecdotes des plus pimentées sur leurs tournages.

L’art occupe enfin une place prépondérante dans cette manifestation culturelle. Ainsi, le temps de quelques jours, les murailles de la place Bab El Had se sont transformées en exposition en plein air du travail de l’artiste photographe Youness Miloudi.
L’évènement vise dans un premier temps à faire connaître au grand public ce genre cinématographique intéressant et utile pour l’évolution socioculturelle de notre société. Le festival a également pour but de le développer sous nos latitudes et de donner à ses précurseurs marocains un cachet international.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc