Société

Royal Golf Anfa-Mohammedia: Second mandat chargé pour Akesbi

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5172 Le 20/12/2017 | Partager
Il vient d’être élu à la présidence pour un 2e mandat
1er chantier: revoir les statuts du club
Le mandat sera allongé à 4 ans renouvelables 2 fois
royal-golf-anfa-mohammedia-072.jpg

Le RGAM est l’un des plus grands clubs de golf au Maroc avec ses 4.000 adhérents, sa superficie de 15 hectares en plein cœur de Casablanca (Ph. L’Economiste)

C’est finalement l’expert-comptable Fouad Akesbi qui a été réelu pour un 2e mandat à la tête du prestigieux Royal Golf Anfa-Mohammedia (RGAM). Après les élections du samedi 16 décembre, il a été maintenu pour un mandat de 3 ans (2017-2020). Deux listes étaient en compétition: celle du président sortant et celle de Abderahim Benkirane. Au final, c’est la première liste qui a été retenue avec 69% des voix, sur un total de plus de 1.100 votants. 

L’un des premiers chantiers du président fraîchement élu consiste à mettre en harmonie les statuts du club avec la loi 30-09. «Nous allons les aligner aux statuts-types des fédérations sportives», explique Akesbi. Une assemblée générale extraordinaire sera consacrée au toilettage des statuts pour se conformer à la législation en vigueur.

La loi 30-09 prévoit en effet de nouvelles dispositions quant à la gestion des fédérations sportives et tout particulièrement la durée du mandat des présidents qui est limitée à deux olympiades ou deux fois 4 années au maximum. Aussi, il est demandé à toutes les fédérations sportives d’adapter leurs statuts, pour en faire un lieu «où il fait bon vivre», selon les termes d’Akesbi.

Autrement dit: des investissements seront consacrés à la mise à niveau des parcours d’Anfa et de Mohammedia, et à la rénovation des installations intérieures (salons, café, restaurant…). Le nouveau président promet aussi de maintenir les cotisations à leur niveau antérieur et d’assainir et redresser les finances du club. Avec ses 30 millions de DH de budget de fonctionnement, la gestion du RGAM n’est pas une mince affaire.

Les cotisations (20 millions de DH) constituent le plus gros des recettes du club, le reste étant assuré grâce aux revenus annexes (restaurant, bar, sponsoring…). Les 4.000 membres s’acquittent d’un droit d’entrée (entre 20.000 et 80.000 DH) et des cotisations annuelles (autour de 10.000 DH).

Le RGAM, qui regroupe les golfs de  Mohammedia (18 trous) et celui d’Anfa (9 trous) est l’un des plus anciens du Maroc. Situé dans l’un des quartiers résidentiels de la métropole, le club passe pour être un des plus grands du Maroc et même d’Afrique. Grand par la superficie certes (15 hectares), mais surtout par le nombre de ses adhérents: plus de 4.000 personnes.

Car ils sont deux clubs et non un seul: celui de Mohammedia (un 18 trous) et un autre à Casablanca (un 9 trous). Le Royal Golf Anfa-Mohammedia réunit tout le gratin casablancais ainsi que l’élite économique et politique.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc