Primary tabs

Entreprises

Nouvelle «Maison de l’entrepreneur» à El Jadida

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5172 Le 20/12/2017 | Partager
Le troisième centre d’Attijariwafa bank pour l’accompagnement des TPE
Des services non financiers: formation, orientation, conseil…
Clients de la banque ou pas, les entrepreneurs tous les bienvenus
maison-de-lentreprises-el-jadida-072.jpg

Le nombre des centres Dar Al Moukawil devrait être porté à 10 d’ici  fin 2018, indique le président du groupe Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani (Ph. AWB)

Attijariwafa bank enrichit son réseau de Maisons de l’entrepreneur (Dar Al Moukawil), dédiées à l’accompagnement des TPE. Elle vient d’inaugurer, lundi 18 décembre, l’ouverture d’un nouveau centre à El Jadida. Le troisième après celui d’Ait Melloul et celui de Tanger.

Le président du groupe, Mohamed El Kettani, le directeur général de la Caisse centrale de garantie, Hicham Zanati Serghini, le gouverneur de la ville d’El Jadida, ainsi que de nombreux représentants du monde de l’entreprise étaient présents lors de la cérémonie.

Les centres «Dar Al Moukawil» connaissent un «succès extraordinaire», s’est félicité Mohamed El Kettani. Des réalisations très encourageantes, avec «près de 1.500 TPE formées en 4 mois, 870 entreprises existantes ou en création conseillées et accompagnées, 160 inscriptions au régime de l’auto-entrepreneur…». Attijariwafa bank prévoit d’ailleurs élargir le nombre de centres à au moins 10 d’ici fin 2018.

Les centres «Dar Al Moukawil» ont pour vocation de fournir un accompagnement non financier aux très petites entreprises. Plusieurs conseillers seront présents chaque jour, et tiendront quotidiennement un minimum de cinq rendez-vous avec les chefs d’entreprise. Le centre propose également des cours qui touchent aux différents domaines de la gestion d’entreprise.

Les nouveaux entrepreneurs pourront aussi bénéficier d’orientations et conseils pour la mise en place d’un business plan susceptible de leur garantir un financement. L’objectif est d’accompagner l’entrepreneur, et donc l’offre va pouvoir s’adapter aux besoins de chacun. 

Attijariwafa bank a également noué plusieurs conventions à cette occasion. La première, avec la Caisse centrale de garantie (CCG), concerne le déploiement de la nouvelle version automatisée de «Damane Express». Celle-ci garantit les crédits bancaires d’investissement, d’exploitation et les crédits-bails dont le montant ne dépasse pas 1 million de DH, en faveur des entreprises en création ou en développement.

Le groupe a aussi signé deux conventions avec l’Anapec, et le réseau d’entrepreneurs femmes «Al Moukawila». Les entreprises orientées par ces deux organismes vont pouvoir bénéficier du conseil et des services adaptés d’Attijariwafa bank.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc