Entreprises

Dell EMC Morocco décline sa vision

Par Reda BENOMAR | Edition N°:5160 Le 04/12/2017 | Partager
L’entreprise est leader en Afrique du Nord-Ouest
La firme est impliquée dans différents projets, notamment le digital banking

Un peu plus d’un an après la finalisation du rachat de EMC par Dell, les 2 groupes se sont déployés un peu partout dans le monde, et notamment au Maroc. Le 15 octobre 2015, lorsque Michael Dell a exprimé son intention de racheter EMC, réalisant ainsi une fusion d’une valeur de 67 milliards de dollars, sa vision consistait à atteindre deux objectifs: devenir la plus grande compagnie d'infrastructures au monde, et asseoir la plus grande entreprise de cloud computing.

C’est ici que Casablanca entre en jeu, car la métropole représente un hub incontournable dans la région META (Moyen-Orient, Turquie et Afrique). D’ailleurs, la région est pour Dell EMC la plus grande en termes de territoires émergents. Le groupe y dispose de plus de 25 bureaux et y engrange plusieurs milliards de dollars de revenus. La métropole étant le siège régional pour l’Afrique du Nord-Ouest, à partir de laquelle Dell EMC gère tous les pays francophones. 

La firme est impliquée dans différents projets, notamment le digital banking et les nouvelles technologies financières. «Nous travaillons avec des banques dans la région pour les aider à lancer leurs filiales numériques et permettre à leurs clients de ne plus avoir à se déplacer au sein d’une agence physique», explique Mohamed Amin, senior vice-président de la META chez Dell EMC.

L’entreprise a notamment accompagné  la plus grande banque en Afrique, Emirates NBD, dans le cadre de sa transformation digitale. «Nous avons étudié et lancé leur première digital bank en Afrique et au Moyen-Orient. Au Maroc, de nombreuses banques nous sollicitent, parce qu'elles ont vu ce que nous avons pu accomplir dans le secteur de la transformation digitale», confie Mohamed Amin.

La région META en général et le Maroc en particulier sont stratégiques pour Dell EMC. «Nous sommes déterminés à continuer à investir au Maroc et à poursuivre nos programmes», soutient le management. L’entreprise finance d’ailleurs de nombreux projets dans le cadre de sa politique RSE.

Elle travaille notamment en collaboration avec deux associations: SOS Villages et Bayti.  «En Afrique du Nord-Ouest, nous restons le numéro un du marché, particulièrement après la fusion. Nous disposons en outre d’un centre de données qui est très important pour tout ce qui touche à la transformation numérique des entreprises dans la région», conclut Mohamed Amin.

Parlons peu, parlons chiffres…

A la fin de l’exercice fiscal, le 29 juin 2016, le chiffre d’affaires global de Dell EMC s’élevait à 72 milliards de dollars. Une fois l'acquisition d’EMC bouclée, le 7 septembre 2016, et l’annonce que la nouvelle entreprise changerait d’année fiscale et qu’elle commençait le 1er février 2017, ce chiffre d’affaires était d'environ 74 milliards de dollars. Le groupe emploie 140.000 employés dans 180 pays à travers le monde.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc