Entreprises

Eco-cité Zenata: Les 1ers promoteurs arrivent dès janvier prochain

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5159 Le 30/11/2017 | Partager
Les premiers lots dans le quartier résidentiel «La Ferme»
L’investisseur sur le pôle santé sera connu début 2018
Réseau principal de voiries en cours d’achèvement

Nouveau tournant pour l’Eco-cité de Zenata. L’année 2018 s’annonce mouvementée pour la ville nouvelle. En effet, les derniers travaux d’infrastructures devront prendre fin l’année prochaine.

«Les raccordements aux réseaux d’électricité, eau potable et assainissements sont finalisés pour la 1re zone de 800 hectares»,  annonce Amine El Hajhouj, DG de la Société d’Aménagement Zenata (SAZ), filiale de la CDG en charge de l’aménagement-dévelopement lors d’une sortie médiatique, mardi 28 novembre, marquant le lancement d’une campagne de communication autour du concept Eco-cité.

Deux grands chantiers seront aussi finalisés en 2018. Il s’agit du rehaussement et l’élargissement de la voie côtière, aujourd’hui inondable, sur plus de 2,5 km ainsi que la réalisation de la voie ouest connectant le territoire du nord (zone balnéaire) au sud (zone autoroutière) sur plus de 3 km.  La composante résidentielle verra aussi une concrétisation en 2018 avec l’arrivée des premiers promoteurs au quartier «La Ferme».

Cette étape marque le démarrage effectif des travaux de construction. Ce quartier sera le premier qui sortira de terre. Conçu selon un urbanisme novateur, le site accueillera tous les équipements de proximité nécessaires. «Il est conçu selon un urbanisme innovant avec un aménagement qui favorise l’orientation des vents et une ventilation naturelle du site», fait valoir le management de SAZ. Le site comprend notamment un parc central de 7 hectares ainsi qu’un parcours sportif offrant les équipements de proximité nécessaires.

Outre le volet résidentiel, Zenata sera structurée autour de 4 pôles d’activité: universitaire, santé, logistique et commercial (dont le magasin Ikea, ainsi que d’autres opérateurs qui vont arriver sur le site). L’opérateur qui prendra en charge le pôle santé sera connu en janvier 2018.  «Pour le centre médical de 200 lits, les discussions finales avec l’investisseur sont entamées», annonce l’aménageur-développeur.

Pour sa part, le campus universitaire international sera orienté vers les métiers d’avenir dans  3 filières: santé, ingénierie et commerce. D’ailleurs, un protocole d’accord a été signé le 16 novembre dernier entre la SAZ et l’Ecole Ingénierie des Arts et Métiers ParisTech (ENSAM) pour la création d’un campus «Industrie du futur» afin d’accompagner l’accélération industrielle en Afrique. Le campus de l’Ensam à Zenata sera le 9e (et premier hors de France) de la grande école française. Toutes les composantes de l’Eco-cité devront être opérationnelles à partir de 2020/2021.

Six principes pour un Ecocity Label

Naturalité, proximité, optimisation, flexibilité, co-élaboration et diversité. Ce sont là les 6 principes fondateurs du référentiel Eco-cité Zenata, définissant les orientations pour la construction d’un environnement favorisant un cadre de vie de qualité. Ce référentiel a été labellisé durant la COP22 par Cerway (organisme de certification HQE). Zenata est aujourd’hui la première ville à avoir obtenu  le label de performance «Ecocity Label» (ECL). Ce qui en fait un modèle pour les pays du Sud.
L’Eco-cité Zenata offre une alternative urbaine aux générations actuelles et futures pour des opportunités socioéconomiques diverses et une qualité de vie améliorée.
D’une superficie de 1.830 hectares, avec une façade maritime de près de 5,5 km, elle ambitionne de créer 100.000 emplois et d’accueillir 300.000 habitants conformément aux standards internationaux de développement durable.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc