Dossier Spécial

Automobile/Financement: Des taux de plus en plus bas!

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5159 Le 30/11/2017 | Partager
Jusqu’à 8% pour les clients VIP
Les crédits 0% se multiplient
financement-auto-059.jpg

Banques et sociétés de financement, rivalisent en innovation pour attirer les acheteurs potentiels. Mais quelle que soit l’institution financière, il faut bien comprendre les termes des contrats avant de les signer (Ph. Privée)

C’est simple, un véhicule sur deux est financé à crédit. Le financement automobile est donc corrélé à l’évolution des ventes automobiles. Lorsque le marché est en hausse, l’activité des sociétés de financement l’est aussi. C’est dire l’importance que revêt le crédit auto aussi bien pour les établissements financiers que pour les importateurs-distributeurs.

Les deux allient leur force pour concevoir les offres les plus alléchantes. Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont de plus en plus attractifs. A tel point que les marges des société de financement seraient quasi nulles sur certains produits, relève un opérateur. C’est particulièrement le cas de la location longue durée qui représente quelque 60% des crédits auto.

Les différents organismes de financement proposent une offre classique et la location avec option d’achat (LOA). La LOA requiert un apport minimum entre 10 et 20% selon la société de financement. Cette offre présente des avantages pour les apports supérieurs à 20% du prix de l’auto. Le client peut notamment profiter de crédit gratuit en partenariat avec les concessionnaires.

D’un autre côté, si l’acquéreur choisit de procéder à un remboursement anticipé, le crédit classique lui permet de s’acquitter uniquement du capital restant dû, alors que pour la LOA, la somme est calculée en se basant sur les échéances à venir réactualisées.

Les futurs acquéreurs se concentrent généralement sur le taux d’intérêt du crédit. Et sur ce point, les banques sont les championnes étant donné que même les sociétés de financement alimentent leurs caisses auprès d’elles. Certaines d’entre elles peuvent même accorder à leurs clients les plus privilégiés des taux imbattables.

Pour les sociétés de financement, les taux varient entre 10 et 12%. Mais les clients peuvent toujours négocier. Certains clients VIP arrivent à obtenir des taux de 8% (en fonction de leur profile de risque). Pour se rattraper, ces dernières proposent des durées de prêt plus longues, et des dossiers plus allégés.

Par ailleurs, les sociétés de financement tentent souvent de diriger le client vers l’offre LOA. Ce type de dossier est plus simple à gérer pour elles, puisqu’en cas d’impayés, elles sont propriétaires du véhicule. Le prêt classique, lui, est plutôt souple. La demande de crédit peut être facilement annulée si un client se rétracte pour l’achat du véhicule. Le client dispose de sept jours pour se rétracter.

Par ailleurs, des offres à 0% se multiplient sur le marché. Mais il n’est possible de bénéficier de ces conditions exceptionnelles qu’en cas d’apport relativement important et une durée de crédit déterminée. Par exemple, pour le financement d’un véhicule de 124.000 DH, il faut apporter au moins le tiers du montant et souscrire le crédit sur une durée comprise entre 48 mois et 60 mois pour bénéficier du taux 0%.

Lire l'integralité du dossier spécial sous format Pdf   "Automobile: Des affaires à ne pas rater"

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc