Competences & rh

Sagesse et performance en entreprise

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5158 Le 29/11/2017 | Partager
Des logiques à traiter séparément
François Delivré, guest speaker de l’ICF
francois_delivre_058.jpg

 François Delivré, auteur de l’ouvrage «Métier de coach» et cofondateur de l’Académie de coaching, se définit comme un chercheur de sagesse (Ph. ICF)

«Sagesse» et «performance» sont deux logiques à traiter séparément en entreprise. Ces deux concept ne s’associent pas dans toutes les circonstances, c’est du moins l’idée principale qui ressort de la récente conférence organisée par ICF Maroc (Fédération internationale de coach), au siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à Casablanca.

Grande figure du coaching en Europe et auteur du célèbre ouvrage: Le Métier de coach, François Délivré a été le guest speaker de la soirée. Le conférencier a précisé que la première «Sagesse» suppose que la personne soit prudente et insensible aux finalités matérielles, tandis que la seconde «Performance» est à la recherche de résultat optimal.

Par ailleurs, Delivré a mis l’accent sur la connaissance des limites de chacun. «Dans un souci de performance, les dirigeants ont tendance à vouloir franchir les limites, or, chaque personne possède un seuil à ne pas dépasser, au risque de voir son épuisement se transformer en burnout», précise-t-il.
Par ailleurs et contrairement aux idées reçues, «coacher ne signifie pas trouver des solutions aux problèmes des clients, ou leur dicter ce qu’ils doivent faire», explique François Delivré. Le rôle d’un coach professionnel est «d’aider une personne à trouver elle-même ses propres solutions», poursuit-il.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc