Primary tabs

De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5157 Le 28/11/2017 | Partager

• Abidjan: Un projet de pêche inauguré par le Roi
Le Roi Mohammed VI et le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, ont procédé, hier lundi, à l’inauguration du point de débarquement de pêche «Mohammed VI» de Locodjro (commune Attécoubé, Abidjan Nord). Le projet a mobilisé des investissements de l’ordre de 30 millions de DH. F.Z.T.

• BTP: 42 milliards de DH d’investissements en 2018
Le ministre de l’Equipement Abdelkader Amara vient d’annoncer, hier lundi 27 novembre lors du salon BTP Expo, le montant global des investissements prévus pour 2018. Selon le ministre, le budget 2018 s’élève à plus de 42 milliards de DH, dans les BTP uniquement. Sur ce total, 30 milliards de DH iront à l’aménagement et à la réhabilitation des voiries et routes rurales. N.D.

• 200 millions de DH pour les startups innovantes
Un fonds de 200 millions de DH a été mis en place par la société de gestion du Technopark de Casablanca (MITC) pour le financement des startups innovantes. L’objectif est d’appuyer des projets dans le domaine des TIC. Ce nouveau dispositif baptisé Maroc Numeric Fund II (MNF II), bénéficie ainsi du soutien du programme «Innov Invest» de la Caisse centrale de garantie (CCG) et de trois banques (BMCE Bank, Attijariwafa bank et Chaâbi Capital Investissement). Il prendra le relais de MNF I, l’objectif étant d’appuyer les entrepreneurs marocains pour en faire des leaders dans leurs secteurs d’activité. E.M.G.

• AWB, meilleure banque africaine en 2017
Le Maroc s’est distingué lors de la 1e édition de l’Africa Investments Forum & Awards qui s’est tenue à Paris le 23 novembre. Attijariwafa Bank a été primée meilleure banque en Afrique pour l’année 2017. Dans la même catégorie, le trophée d’argent a été attribué à Société Générale Maroc. Par ailleurs, l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg a reçu le deuxième prix du meilleur projet d’urbanisme. Pour rappel, ce forum comporte une journée de conférence traitant de thèmes liés à l’énergie, aux mines, aux infrastructures et à l’urbanisme. N.D.

• Notaires: 190 millions de DH pour indemniser les victimes
Les ministères de la Justice et des Finances, la CDG et l’Ordre des notaires, dont les représentants siègent au Fonds de garantie des notaires, ont tenu une réunion lundi 27 novembre. Ils devaient plancher sur les dossiers des clients victimes d’abus de confiance notamment. Le nombre de victimes éligibles à un dédommagement est encore inconnu. En revanche, le Fonds d’indemnisation dispose de 190 millions de DH. Selon l’Agence judiciaire du Royaume, les montants auxquels ont été condamnés des notaires s’élèvent à 100 millions de DH à fin 2010. Une victime doit disposer d’un jugement définitif pour être indemnisée (cf. L’Economiste du 26 octobre 2016). F.F.

• Ciment: Les ventes stagnent à 0,29% en octobre
Selon le ministère de l’Habitat et de la Politique de la ville, la consommation nationale du ciment du mois d’octobre atteint 1,32 million de tonnes, soit 0,29% de croissance par rapport à la même période en 2016. A fin octobre dernier, les producteurs ont pu écouler 11,39 millions de tonnes contre 11,82 millions à la même période en 2016. Soit 3,67% de baisse au terme du dixième mois. Par région, c’est Casablanca-Settat qui s’offre la part du lion (294.313 t), suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (179.407 t), Rabat-Salé-Kenitra (173.430 t) et Marrakech-Safi (164.965 t). En revanche, Dakhla-Oued Dahab a consommé le plus faible tonnage le mois dernier, soit 7.327 t. M.K.

• Rentrée 2018-2019: l’Education nationale prend de l’avance
L’anticipation, c’est ce qui manquait cruellement à l’Education nationale. Aujourd’hui, le département compte changer la donne. La rentrée 2018-2019 sera préparée bien à l’avance. Une réunion entre le SG du ministère et les directeurs des académies régionales s’est tenue hier à Rabat, afin de préparer à la fois la prochaine rentrée scolaire et les conseils d’administration des académies. D’habitude, les préparatifs commençaient à partir de janvier, à l’issue de l’adoption des budgets. «Il s’agit d’une mesure introduite par l’ex-ministre Mohamed Hassad», confie une source au ministère. A.Na
 
• L’Afrique, les investissements et le poids des juristes...
Un grand rendez-vous s’annonce pour les 14 et 15 décembre à Casablanca. «Investissements en Afrique et sécurité juridique: Les 30 problématiques stratégiques majeures» est le thème du symposium organisé par Ikone Juris et l’éditeur LexisNexis. De l’identification des opportunités de projets en passant par leur montage juridique et financier à la circulation des capitaux et le règlement des litiges seront abordés par des juristes, des financiers et des chefs d’entreprises et des dirigeants d’établissements publics comme l’OCP. Les inscriptions au symposium sont gratuites et obligatoires sur www.ikonejuris.ma. Les places sont limitées à 100, selon les organisateurs. F.F.

• Programmes sociaux: Des études d’évaluation en cours
Le gouvernement a lancé une série d’études autour des programmes d’aide sociale opérationnels. A commencer par le Ramed. Une étude a été déjà réalisée par l’ONDH. Elle couvre plus de 2 ans d’activité de ce régime, offrant au gouvernement «les données nécessaires pour évaluer ce système et procéder à sa mise à niveau», selon Saâdeddine El Othmani. Le chef du gouvernement, qui intervenait lors de la séance mensuelle des questions de politiques publiques à la Chambre des représentants, a annoncé que d’autres études sont en cours. Elles portent sur les différents programmes sociaux. L’objectif est de faire le point sur 4 aspects: la convergence, le ciblage, la généralisation et la gouvernance. M.A.M.

• L’Acaps sensibilise les intermédiaires
L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps) lance une opération de sensibilisation aux intermédiaires d’assurances sur la protection des assurés. Elle tient aujourd’hui la 1re session de formation destinée aux intermédiaires de Rabat-Salé-Kénitra. Ensuite, la formation couvrira d’autres régions afin d’informer ces acteurs sur leurs obligations ainsi que sur les meilleures pratiques et normes internationales se référant au traitement équitable des assurés, indique l’Acaps. La session traitera notamment des droits des assurés prévus par la réglementation marocaine. E.M.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc