International

Assurance: Allianz lance une OPA sur Euler Hermes

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5157 Le 28/11/2017 | Partager
L’Allemand possède déjà 63% de la filiale française
Le prix de l’action offert: 122 euros
Ce qui représente une opération d’environ 2 milliards d’euros

L’assureur allemand Allianz (qui détient 63% dans Euler Hermes) compte lancer une Offre publique d’achat simplifiée pour prendre le contrôle total du spécialiste français de l’assurance-crédit. L’offre d’Allianz est fixée à 122 euros par action. Au prix proposé, qui offre une prime de 20,7% par rapport au dernier cours, l’opération s’élèverait à environ 1,82 milliard d’euros.

Elle constitue une «opportunité de liquidités pour les actionnaires minoritaires», selon le PDG d’Euler Hermes, Wilfried Verstraete. Allianz a d’ores et déjà sécurisé l’achat de 11,34% du capital d’Euler Hermes auprès d’actionnaires au même prix de 122 euros par action. Ce qui fait monter sa participation à 74,34% dans la filiale française. S’il obtient 95% du capital d’Euler Hermes à l’issue de l’offre portant sur le reste du capital, le groupe allemand entend retirer le titre de la cote.

Au cas où il ne franchirait pas ce seuil, le groupe munichois examinera «la possibilité de fusionner Euler Hermes à Allianz SE holding du groupe, ndlr) ou une entreprise du groupe», précise Verstraete cité par les médias étrangers. Le conseil de surveillance d’Euler Hermes a accueilli favorablement le principe d’une telle offre, selon un communiqué de l’assureur-crédit dont 35,5% du capital est dans le public et 1,50% autodétenu par le groupe.

Il rendra un avis motivé d’ici la fin décembre. L’opération devrait être finalisée au plus tard d’ici à la fin février. «L’offre n’aurait pas d’incidence sur la composition du conseil de surveillance d’Euler Hermes, ni sur la stratégie de l’entreprise et son modèle opérationnel en dehors du cours normal de son activité», souligne la filiale d’Allianz. 

L’offre n’aura pas d’impact non plus sur le programme de rachat d’actions pour 2 milliards d’euros qui sera mis en oeuvre au premier semestre 2018. Elle aura pour effet immédiat «d’améliorer d’environ 1% le bénéfice par action», ajoute l’initiateur de l’OPA. Lequel a vu son résultat net fondre au troisième trimestre, plombé par les catastrophes naturelles.

Allianz explique qu’accroître sa participation dans Euler Hermes constitue «une étape logique pour déployer du capital dans des activités stratégiques à la performance opérationnelle solide et pour renforcer ses positions dans ses marchés principaux et dans les assurances de biens et risques en particulier».

Euler Hermes a dégagé au premier trimestre un bénéfice net de 88,2 millions d’euros, en baisse de 12,8% par rapport à l’an dernier. Le groupe ayant à l’époque profité d’une plus-value exceptionnelle. Son conseil de surveillance a décidé à l’unanimité de ses membres indépendants de désigner Finexsi, représenté par Olivier Péronnet, en qualité d’expert indépendant chargé d’établir un rapport sur les conditions financières du projet d’Offre. Et le cas échéant, du retrait obligatoire en application des articles 261-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

La Bourse réagit bien

Lundi dans la matinée, le titre de l’assureur-crédit français Euler Hermes a décollé de plus de 20% à la Bourse de Paris suite aux intentions de l’assureur allemand Allianz.  L’action Euler Hermes a gagné 20,68% à 121,95 euros dans un marché en repli de 0,15%. A noter qu’Euler Hermes Acmar est la filiale marocaine du groupe Euler Hermes. Aussi, le marché marocain demeure stratégique pour l’assureur allemand.  Après avoir racheté l’ancienne filiale du Suisse Zurich Insurance Group pour 2,4 milliards de DH, Allianz compte doubler sa part de marché (actuellement de 6%) en 2021 (plus de détails dans notre édition N°4967 du 23/02/2017).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc