Régions

Education: La Sabic au chevet du lycée de Ksar Sghir

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5153 Le 22/11/2017 | Partager
Un million de DH pour la réhabilitation de l’établissement
Bibliothèque, pépinière éducative mais aussi toilettes écologiques parmi les projets

A Ksar Sghir, le lycée de la ville est promu à un meilleur avenir. Sabic Morocco, un géant saoudien de la pétrochimie, et l’Agence de Développement du Nord viennent de signer une convention de partenariat pour la réhabilitation de cet établissement. Le montant porte sur près d’un million de DH (92.800 dollars) et a pour objectif d’améliorer le quotidien des élèves et d’élever le lycée à un niveau d’excellence.

L’un des premiers chantiers sera la réhabilitation et l’équipement d’un espace dédié à abriter une bibliothèque moderne dotée d’une salle multimédia et de matériels audio-visuels, un espace qui manque de manière cruelle à Ksar Sghir, ancien village porté par le développement du complexe portuaire Tanger Med mitoyen. Il sera suivi par la création et l’équipement d’une pépinière pédagogique ainsi que l’acquisition et l’installation de toilettes écologiques.

Ces projets ont pour objectif l’amélioration des conditions d’apprentissage au profit de 1.400 élèves scolarisés dans l’établissement, en leur procurant les moyens nécessaires pour améliorer leurs études et des espaces structurés pour exercer des activités complémentaires à l’instar du jardinage et du développement informatique.

Étalée sur 4 mois, la réalisation effective de ces projets sera assurée par l’Agence. Elle sera épaulée par les équipes de Sabic au Maroc, l’Association des parents d’élèves, la Direction provinciale de l’éducation et de la formation ainsi que les autorités de la province de Fahs-Anjra. L’initiative de Sabic Morocco rentre dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale, visant la réalisation d’actions de développement territorial, principalement dans le secteur de l’éducation.

D’autres initiatives devraient être lancées au Nord, toujours en partenariat avec l’ADPN. La société est une filiale du groupe saoudien Sabic. Ce dernier est considéré comme l’un des leaders mondiaux de la pétrochimie. Il a ouvert son bureau marocain en 2010. Parmi ses activités, la production de plastique haute performance, la métallurgie, les engrais... Il emploie plus de 35.000 collaborateurs avec une présence dans une cinquantaine de pays et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 12 milliards de dollars.

Du nouveau à Larache aussi

LA ville de Larache a retrouvé sa place centrale, Tahrir, après plusieurs mois de travaux. Au centre, elle dispose de cinq fontaines dotées d’un système de sonorisation et d’éclairage synchronisé et de douze palmiers symbolisant un cadran solaire version géante et des espaces pour le public qui intègrent bancs et d’autres équipements. La rénovation de la place a été entreprise par l’ADPN pour un budget de 12 millions de DH. La place dispose aussi d’un réseau wifi gratuit en plus de nouvelles vues dégagées donnant vers l’ancienne médina et la mer. Afin de conserver la valeur patrimoniale de cette place, les deux arbres centenaires qui caractérisaient la place ont été préservés et l’architecture initiale des années 50 a été respectée.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc