Régions

Marrakech: Les bus touristiques reprennent du service

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5138 Le 31/10/2017 | Partager
Le transporteur urbain, Alsa, en est le gestionnaire
Un contrat de 5 ans et 4,8 millions de DH de redevance annuelle
marrakech-bus-touristique-038.gif

Le transporteur Alsa a dédié  à ce service une flotte de bus touristiques qui fonctionne uniquement à l’énergie électrique (Ph. Mokhtari)

De  nouveau, les bus panoramiques sillonnent la ville de Marrakech. Depuis 3 ans, ces fameux bus rouges à toit ouvert ne circulaient plus suite à la fin du contrat qui liait le Conseil de la ville à la société gestionnaire. La ville a lancé un nouvel appel d’offres en 2016. Et c’est le transporteur urbain, Alsa, qui a remporté l’adjudication pour un nouveau contrat de concession de 5 ans.

Le transporteur espagnol qui exploite le réseau de transport urbain à Marrakech était le mieux-disant. Il devra payer à la ville une redevance annuelle de 4,8 millions de DH pour assurer la gestion déléguée du transport touristique. Un circuit panoramique dans des autobus aux toits ouverts, une visite de la ville et de ses monuments historiques, c’est ce qu’offre désormais ce service au prix de 150 DH pour toute la journée et de 190 pour 48h.

Un service calqué sur ce qui est proposé dans d’autres villes touristiques en Europe. A une exception près, les bus touristiques de Marrakech sont électriques. Pour être conforme avec l’engagement éco responsable de la ville, Alsa a dédié  à ce service une flotte de bus touristiques qui fonctionne uniquement à l’énergie électrique. Il s’agit de quatre autocars à deux niveaux d’une capacité de 81 personnes dotés des toutes dernières technologies.

Deux sont  dédiés à des circuits touristiques dans les principales artères de la cité ocre avec plus de 18 points d’arrêt en ville et 13 arrêts dans le circuit de la palmeraie. A noter que les bus touristiques ne s’arrêteront plus près de la place Jamaâ El Fna suite à une demande des calèches et des taxis. Les deux autres bus sont dédiés à la visite des monuments historiques. C’est la 3e fois que Alsa remporte ce contrat de bus touristiques à Marrakech.

Pour rappel, la société espagnole s’est installée en 1999 à Marrakech après avoir obtenu -suite à un appel d’offres- la gestion du transport urbain dans la ville. Son contrat pour le transport urbain renouvelé à travers des appels d’offres prend fin en 2019. Dès le départ, le groupe avait affiché ses ambitions: élargir sa présence dans tout le pays et investir dans des créneaux spécialisés comme le transport touristique. A Marrakech, il a pu élargir sa zone d’action au transport périurbain. L’Espagnol est aussi présent à Agadir après avoir remporté l’appel d’offres pour le transport urbain dans la Perle du sud, à Tanger et à Khouribga. Avec 632 bus, Alsa transporte 150 millions d’usagers.
De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc