Société

Cancer du sein: Rien ne vaut le diagnostic précoce

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5131 Le 20/10/2017 | Partager
Une campagne de dépistage par mammographie
Au bénéfice de 300 femmes nécessiteuses et à risque
cancer-du-sein-031.gif

«Octobre rose» est une campagne contre le cancer du sein, initiée par l’OMS, qui mobilise le monde depuis 24 ans. Le diagnostic précoce étant le seul rempart aux traitements mutilants (Source: Octobre rose)

Octobre rose. Cette campagne contre le cancer du sein, initiée par l’OMS, mobilise le monde depuis 24 ans maintenant. Car rien ne vaut le diagnostic précoce, seul rempart aux traitements mutilants. Il est d’autant plus important de sensibiliser les femmes à son dépistage que le nombre de cas, à l’échelle mondiale, a doublé entre 2000 et 2020 et va presque tripler à l’horizon 2030.

Au Maroc, la grande difficulté d’accès aux soins fait que les patients sont diagnostiqués le plus souvent à des stades avancés de la maladie, le cancer représentant la 2e cause de mortalité dans le Royaume. Dans sa démarche d’investissement social et solidaire, Al Ajial Holding soutient cette année l’Association Oncobelle, qui agit pour l’information et l’accompagnement des personnes atteintes de cancer, dans le cadre de sa campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein. Une aide financière destinée à ses actions programmées pendant cet «Octobre rose», qui ont pour but de récolter des fonds pour la recherche, mais également sensibiliser et soutenir les patientes touchées par cette maladie.

La société d’investissement, lancée par le Kuwait Investment Authority, est donc aux côtés de l’association, qui prévoit le dépistage par mammographie de 300 femmes nécessiteuses et à risque, issues de milieux défavorisés de Casablanca. Pour les cas avérés, Oncobelle prendra en charge leur accompagnement, dans un second temps.

Rappelons que le pays a mis en place un Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC) jusqu’en 2019, mené par le ministère de la Santé et la Fondation Lalla Salma de lutte contre le cancer. Cette stratégie repose sur un constat fort: 40% des cancers peuvent être évités en améliorant son hygiène de vie.

Près de la moitié des 30.000 nouveaux cas enregistrés chaque année. En 2014, l’OMS chiffrait l’incidence de la maladie chez la femme. Cette année-là, le cancer du sein était le plus répandu avec 6.650 cas, suivi du cancer du col de l’utérus, du côlon et du rectum, de la thyroïde et enfin du cancer de l’ovaire.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc