Régions

Les Emiratis prospectent à Casa-Settat

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5130 Le 19/10/2017 | Partager
Une délégation d’une trentaine d’hommes d’affaires a fait le déplacement
Energie, tourisme, agriculture, immobilier… les secteurs ciblés
Rencontres B to B avec les partenaires marocains

Une trentaine de chefs d’entreprises représentant l’émirat d’Abu Dhabi ont fait le déplacement  mercredi 18 octobre à Casablanca. La délégation, reçue à la wilaya de la région Casa-Settat, est essentiellement composée d’entreprises œuvrant dans les secteurs de l’énergie, le tourisme,  l’immobilier, les télécoms, l’agriculture, l’agroalimentaire, la pêche maritime et la logistique.

La rencontre a été présidée par Abdelkebir Zahoud, wali de la région, et Brahim Al Hamoud, 1er vice-président du conseil d’administration de la Chambre de commerce d’Abu Dhabi. Des séances B to B entre hommes d’affaires émiratis et leurs homologues de la région Casa-Settat ont eu lieu en marge de cette rencontre. Celle-ci vise à développer et soutenir les relations économiques et commerciales entre les deux pays et présenter les opportunités d’affaires qu’offre la région Casa-Settat.

«Les engagements émiratis au Maroc s’élèvent à plus de 15 milliards de dollars, mais ils restent en-deçà de nos ambitions», relève Brahim Al Hamoud, tout en poursuivant que la présence d’entreprises émiraties sera renforcée notamment dans des secteurs porteurs comme le tourisme, l’énergie …

Mustapha Amhal, président de la Chambre de Casablanca-Settat, a souligné pour sa part que les Emirats arabes unis représentent le 1er investisseur à la Bourse de Casablanca (5,5 milliards de DH). «Des fonds comme Aabar Investment et Wessal Capital sont déjà engagés sur des projets structurants à Casablanca et Rabat», ajoute-t-il.

La séance plénière a été également l’occasion de mettre le point sur le climat des affaires et les indicateurs macroéconomiques de la région. «La 1re région du Maroc, qui s’accapare 32% du PIB national, regorge de potentialités dans plusieurs secteurs», a souligné Abdellah Chater, DG du CRI de Casa-Settat. Disposant de plus de 340 km de littoral et 3 ports (concentrant près de 70% du trafic national), elle est aussi considérée comme le grenier du Royaume (avec un quart de la production céréalière sur 900.000 hectares).

Sans compter 27% de la production de légumineuses, 24% de lait, 18% de viandes rouges et 45% de volaille… Il s’agit aussi de la 3e destination touristique au niveau national et de la première en termes de chiffre d’affaires totalisant 10% des arrivées touristiques. Sur le plan infrastructures et mobilité, 14% des routes et autoroutes se trouvent sur son territoire. La région compte aussi plus de 3.000 hectares de zones industrielles.

De surcroît, des projets immobiliers d’envergure comme l’éco-cité de Zenata (1.800 hectares), CasAnfa (370 hectares), le pôle urbain de Mazagan porté par l’OCP (1.200 hectares), le projet d’aquarium à Casablanca… sont autant d’opportunités susceptibles d’intéresser les investisseurs émiratis.

Les chiffres-clés de la région

  •  7 millions d’habitants (20%)
  •  24,6% ont moins de 15 ans
  •  Les jeunes représentent 65%
  •  Taux d’urbanisation: 73,6%
  •  Nombre d’entreprises: 176.178
  •  Taux de chômage: 9,5%
  •  32% du PIB national
  •  12% du PIB agricole
  •  45% du PIB industriel
  •  30% du PIB du secteur tertiaire.
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc