Entreprises

Eolien: La première usine de pales d’Afrique lancée

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5125 Le | Partager
Un investissement de 1,1 milliard de DH
Un métier inédit dans la région de Tanger
La formation en interne, une des clés du succès
eolien-usine-de-pales-025.jpg

La nouvelle usine de Siemens fabrique des pales de 63 mètres de long dans un premier  temps avec la possibilité de passer à 75 et même 83 mètres en fonction des évolutions du secteur de l’éolien (Ph. Adam)

Inauguration officielle hier mercredi à Tanger de la première usine de pales d’éoliennes du géant Siemens. L’usine, dont l’investissement est de 1,1 milliard de DH, produira à terme plus de 600 pales par an. L’unité, l’une des plus modernes du géant allemand, produira des pales d’éoliennes d’une longueur de 63 mètres en composite, avec les pièces les plus volumineuses fabriquées actuellement dans le monde.

La technologie utilisée est l’«Integral blade», qui permet de confectionner les pales d’éoliennes d’un seul tenant. Le produit final gagne ainsi en rigidité et en durée de vie. Il serait possible de construire des pales plus longues, mais leur transport serait complexe, voire impossible. Avec cette usine, Siemens devient un des fournisseurs leaders de solutions d’énergie éolienne (dans le top 3 du marché de l’énergie éolienne) en multipliant par trois sa présence au Maroc.
Au-delà du marché marocain, le groupe vise principalement l’export vers les marchés du Moyen-Orient, d’Europe et de la région méditerranéenne.

Le projet place le capital humain au cœur de sa stratégie de développement. Siemens est appelé à créer 700 emplois directs hautement qualifiés dont environ une centaine de postes de managers, d’ingénieurs et de techniciens qualifiés. Ce ne sont pas moins de 580 collaborateurs qui ont déjà été recrutés dont 99% de Marocains en plus de 500 emplois indirects.

Un centre de formation Siemens Wind Power Blades Tanger accompagnera le développement des ressources humaines. Il offre une formation en alternance entre le site de Tanger et Aalborg au Danemark couvrant des modules diversifiés liés au métier, mais aussi à la sécurité. Un total de 464 personnes ont été formées, avec un volume de 800 heures par personne.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc