Régions

Des financements pour le Souss Massa

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5124 Le 11/10/2017 | Partager
Kasbah, souk, hôtels, hôpitaux... grosse opération de réhabilitation
La création de la Société de développement régional du tourisme reportée

La création de la Société de développement régional du tourisme dans le Souss Massa (SDR) n’est pas pour bientôt. Et pour cause, elle n’a finalement pas été soumise, comme annoncé auparavant, à l’étude et à l’approbation des membres du Conseil régional lors de la session ordinaire du mois d’octobre tenue cette semaine à Agadir.

«Des raisons d’ordre juridique nous ont poussé à prendre cette décision, la création de la SDR sera donc programmée ultérieurement lors d’une session extraordinaire», a déclaré Brahim Hafidi, président du Conseil régional Souss Massa. Il est ainsi question aujourd’hui de revoir la mouture du statut de la société et de se concerter sur  les attributions des actionnaires en termes de capital et de la  participation  des professionnels du tourisme dans cette SDR. Lors de la session ordinaire, le budget 2018 du Conseil régional a été annoncé et validé à l’unanimité. Sur ce montant de plus de 618 millions DH, 78 millions DH (soit 12,6%) sont dédiés au budget de fonctionnement.

Et 540 millions DH affectés au programme d’investissement régional qui représente ainsi 87,4% du budget global du Conseil. Ce montant conséquent permettra de booster le développement régional à travers des projets d’investissement structurés. 228 millions DH seront alloués au programme intégré pour réduire les disparités territoriales en milieu rural. Concernant la réhabilitation des hôpitaux, la contribution de la région sera de 30 millions DH. Le coût pour la protection de plusieurs villes et collectivités de la région contre les inondations s’élève à 24 millions DH. La mise à niveau de la Kasbah d’Agadir Oufella, de Souk El Had et la création de circuits touristiques en milieu rural sont parmi les autres projets prévus.

Par ailleurs, un projet de partenariat a été validé lors de la session ordinaire avec la Commune d’Agadir et l’Office marocain national du tourisme (ONMT). Il porte sur la promotion et l’animation touristique  de la destination sur une période de quatre ans. Le deuxième partenariat, signé avec l’ONMT, permettra de renforcer la connexion aérienne entre Agadir et Casablanca.

8 vols dessertes quotidiennes relieront désormais les deux villes avec des prix de billets aller-simple n’excédant pas 500 DH. Le Conseil régional va aussi avancer un budget de 17,8 millions DH pour le programme de réhabilitation des établissements hôteliers dans la destination. L’objectif étant de permettre à la première destination balnéaire du pays de se repositionner grâce à une infrastructure répondant mieux aux normes internationales et aux attentes des touristes.

De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc