Competences & rh

BMCE Bank accompagne les chercheurs de Rabat

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5123 Le 10/10/2017 | Partager
Deux conventions signées avec l’Université Mohammed V
Soutien financier de la banque pour la valorisation de certains projets brevetés
L’université met son expertise au profit des cadres de la BMCE Bank
bmce-rd-023.jpg

«Avec le soutien de notre partenaire, nous pourrons développer des prototypes et éventuellement aller vers la phase industrialisation et commercialisation», espère Saaïd Amzazi (Ph. UM5R)  

L’Université Mohammed V de Rabat poursuit son ouverture sur de nouveaux partenaires. Deux conventions de partenariat ont été signées la semaine dernière avec BMCE Bank. La valorisation de la recherche figure parmi les objectifs de ce partenariat. La BMCE Bank contribuera ainsi au financement d’un certain nombre de projets dont les brevets ont été déjà déposés par l’université de Rabat.

«Il s’agit de projets innovants touchant divers secteurs socioéconomiques que nous n’arrivons pas à concrétiser par manque de moyens», signale Saaïd Amzazi, président de l’université de Rabat. «Avec le soutien de notre partenaire, nous pourrons développer des prototypes et éventuellement aller vers la phase industrialisation et commercialisation», espère-t-il. Pour commencer, une première liste de 5 projets est déjà prête. Parmi eux, un projet développé par un chercheur de l’École Mohammadia des ingénieurs portant sur un système de détection des tumeurs du sein.

Son mécanisme de fonctionnement permet de détecter des micro-tumeurs et également pallier les effets néfastes des rayons X utilisés par les équipements actuels. «Avec le soutien de la BMCE Bank, il sera possible de mobiliser la somme de 4 millions de DH nécessaire à la réalisation du prototype», indique le président de l’université. «Et entamer les démarches auprès des industriels pour aboutir à sa fabrication et sa commercialisation», ajoute-t-il.

Au menu également un projet breveté réalisé par un chercheur de l’école d’ingénieurs l’Enset se rapportant à la conception d’une ruche intelligente. Cette innovation permet de récupérer le miel sans porter préjudice ni à la ruche ni à son écosystème comme cela se fait actuellement, est-il expliqué.
Avec une fierté non dissimulée, le président de l’université de Rabat tient à préciser que les établissements de son université arrivent à déposer plus de 50 brevets par an, ce qui lui permet de se placer en tête sur le plan national.
En plus de la recherche, le partenariat conclu avec BMCE Bank va également permettre la création d’un bassin de stages au profit de nos étudiants en licence et en master dans certaines filières spécialisées dans la finance, la monnaie et la banque, ajoute le président de l’université.

Les projets de fin d’études des étudiants seront menés en étroite collaboration avec les encadrants de la BMCE Bank. «De notre côté, on pourra mettre en place un programme de formation au profit des cadres de la banque, ce qui va leur permettre de tirer profit de l’expertise de certains de nos enseignants notamment dans le domaine du droit bancaire», conclut Amzazi.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc