Régions

Rabat/Conseil de la région: 650 millions de DH pour l’investissement en 2018

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5118 Le 03/10/2017 | Partager
Ce qui va permettre de poursuivre les projets de développement
Avec une focalisation sur le monde rural: électricité, eau potable, écoles…

En 2018, place aux grands projets. La région de Rabat-Salé-Kénitra (RSK) compte mettre en place les axes développés dans son Programme de développement régional (PDR) adopté en juillet dernier. Une opérationnalisation qui s'accompagne d'un budget conséquent de 646 millions de DH lequel sera mobilisé au titre de l’exercice 2018. Il vient d'être adopté à l’unanimité par les membres du conseil de la région lors de la session d’octobre tenue hier à Rabat.

«Nous avons procédé à une programmation triennale en prenant en considération celle prévue par notre PDR», a rappelé Abdessamad Sekkal, président de la région RSK. Plusieurs conventions ont également été adoptées afin de poursuivre les efforts de mise à niveau et de développement de différentes provinces, avec un focus sur le monde rural. «Nous allons poursuivre le raccordement des douars aux réseaux d’électricité et de l’eau potable avec l'objectif d’atteindre une couverture totale à l’horizon 2022», a indiqué le président de la région.

Une convention a été conclue, à cet effet, avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) dans le but d'alimenter à terme, la population de 195 douars en eau potable. Cette opération nécessitera une enveloppe d’environ 100 millions de DH qui sera mobilisée à part égale par les deux parties. Un travail similaire est également effectué avec le département de l’Equipement pour le désenclavement du monde rural.

Par ailleurs, le conseil prévoit de lancer le programme d’aménagement et de construction du Souk Assalihine à Salé pour un coût global de 305 millions de DH. La contribution de la région s’élève à 30 millions de DH, le reste sera mobilisé par le ministère des Habous  (185 millions de DH) et la commune de Salé avec 70 millions de DH.

D'autres conventions s'y ajoutent. Il s’agit particulièrement de la contribution de 100 millions de DH de la région pour l'acquisition de 100 bus neufs afin de renforcer le parc du futur délégataire du transport urbain. Le conseil a aussi affiché son engagement pour contribuer au financement d’autres projets. Il s’agit notamment de la construction d’un complexe intégré dédié au secteur de l’artisanat au niveau de la région.

Signalons par ailleurs que la RSK est la seule région au Maroc qui a pu adopter les statuts de son agence régionale d'exécution des projets, se félicite le président. Les travaux de la session ont été donc une occasion pour son directeur de présenter l’état d’avancement des projets réalisés directement par la région via l’agence.

15 écoles communautaires

La lutte contre l’abandon scolaire dans le monde rural figure parmi les priorités du conseil de la région RSK. Pour ce faire, il est prévu, dans le cadre d'un partenariat avec l’académie régionale, de construire 15 écoles communautaires dans les différentes provinces de la région. Pour rappel, la région compte mobiliser un budget de 50 millions de DH réparti sur trois années à partir de 2017.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc