Primary tabs

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5117 Le 02/10/2017 | Partager

■ Le patron de l’ONU enchaîne 134 réunions en une semaine!

guterres_017.jpg

Mardi dernier, le patron de l’ONU Antonio Guterres, entré en fonction en janvier, a accumulé en une semaine 134 réunions bilatérales, à raison d’une vingtaine par jour, d’une durée chacune oscillant entre 15 et 30 minutes. Ces «speed-dating» se déroulent pour la plupart au 27e étage de l’immeuble principal de l’ONU, dans une salle de réunion aménagée, les autres dans son bureau du 38e étage à la vue imprenable.
Le «ballet protocolaire», avec drapeaux et sigles, notamment pour les photos, est bien huilé. Les interlocuteurs, qui sont souvent à l’origine des demandes de rendez-vous, vont des rois aux secrétaires généraux d’organisations régionales (Ligue arabe, Union africaine...) en passant par toute la gamme des présidents, Premiers ministres et autres chefs de la diplomatie. Briefé par ses équipes, Antonio Guterres aborde les questions-clés liées au pays reçu et les relations entre celui-ci et l’Organisation des Nations unies, indique son service de communication. Chaque rencontre donne lieu pour les médias à quelques lignes succinctes pour dire que l’évènement s’est tenu.

■ Un responsable saoudien de l’Education limogé pour une image de Yoda
Un haut responsable saoudien de l'Education chargé des manuels scolaires a été limogé quelques jours après le retrait d'un livre contenant une image altérée de l'ancien roi Fayçal d'Arabie saoudite assis à côté de Yoda, personnage fictif de la saga Star Wars. «Le ministre (saoudien) de l'Education Ahmed al-Issa a décidé de mettre fin aux fonctions du Sous-secrétaire d'Etat au ministère de l'Education chargé des programmes éducatifs Mohamad al-Harthi et de tous ceux qui, au sein d'une agence, sont chargés de revoir et d'adapter des manuels scolaires», indique un communiqué. Les raisons du limogeage n'ont pas été officiellement précisées. Mais ces changements sont intervenus quelques jours après l'annonce le 21 septembre du retrait de milliers de manuels scolaires montrant une image altérée en noir et blanc de Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud en train de signer en 1945 la Charte de l'ONU, alors qu'il était ministre des Affaires étrangères, avec à ses côtés Yoda, le maître Jedi de Star Wars. L'image avait été créée par un jeune artiste saoudien, Abdallah al-Shehri, connu pour mixer des icônes culturelles modernes avec des photographies historiques. Le ministère saoudien de l'Education avait déjà exprimé «des regrets pour l'erreur commise par inadvertance» et annoncé la réimpression de manuels corrigés. M. Issa a décidé de confier la révision et l'impression des manuels à «une entreprise spécialisée dans le développement des services éducatifs». Un comité va aussi être formé pour examiner les modalités de «restructuration de l'agence» chargée des livres scolaires.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc