Entreprises

Villes logistiques intégrées/Logintek: A quand le statut de zone franche?

Par Nadia DREF | Edition N°:5104 Le | Partager
Zinafrik attend le verdict de l’Administration centrale
Le groupe a investi 800 millions de DH à Sidi Laidi
95% des travaux in situ sont réalisés avec un retard au niveau des ouvrages hors site
villes_logistique_integrees_004.jpg

Logintek se veut une solution aux besoins en matière de développement logistique et industriel qui sont considérables. Le Maroc est positionné comme hub régional. Il constitue une porte d’entrée à l’échelle africaine qui connaît un essor sans précédent

Logintek Casablanca, premier-né d’un ambitieux programme d’investissement de 15 milliards de DH à l’horizon 2030, verra-t-il bientôt le bout du tunnel? Le management de Zinafrik Développement, promoteur privé de ce projet visant la création du 1er réseau national de villes et zones logistiques multi-flux intégrés, retient sou souffle. Le projet est suspendu à une décision gouvernementale relative à l’octroi du statut de zone franche à cette plateforme.

«Nous avons tenu des réunions avec le chef de gouvernement et le ministre de l’Industrie et du Commerce. Nous restons confiants», soutient Samir Filali Chahad, PDG du groupe. Si le projet aboutit, ce sera la première zone franche gérée par le privé. Ce qui ouvrira la porte à d’autres investisseurs.

A défaut, «je suis prêt à céder Logintek Casablanca à L’Etat et arrêter tous les autres projets annoncés dans le cadre de ce programme d’investissement avant de me tourner vers l’Afrique où nous sommes sollicités par une dizaine de pays», affirme Filali Chahad.

Lourdeurs administratives, bureaucratie chez la Commune… le management en aura tout vu. Ce qui remet sur le tapis les difficultés rencontrées par les investisseurs privés lors de la réalisation de leurs projets. Un vrai parcours du combattant. Espérons que le dernier discours royal aura l’effet escompté.

Côté financement, Zinafrik est en train de négocier un prêt avec un organisme international. «Nous sommes à un stade avancé au niveau des discussions avec les bailleurs de fonds, soit via une entrée dans le capital ou l’endettement», confie le PDG. «J’espère que le gouvernement se penche sérieusement sur le financement et ce, pour un meilleur accompagnement des opérateurs privés», insiste Filali.

Annoncé en 2014, le projet Logintek Casablanca, sis à Sidi Laidi, près de Settat, a connu du retard au niveau des travaux hors site. C’est surtout le raccordement au réseau routier qui a été ajourné. Cette péripétie a coûté à Zinafrik Développement le désistement du client qu’est l’italien VFI, qui voulait y implanter une usine de délavage biologique et écologique. «Depuis 2015, nous sommes en train de batailler pour que le projet soit raccordé à la voie nationale n°9.

Il a fallu l’intervention du gouverneur pour débloquer la situation suite au blocage imposé par le président de la commune. Depuis, un travail colossal a été réalisé par les pouvoirs publics», fait valoir le PDG du groupe. «Actuellement, nous sommes à 95% des travaux de viabilisation in sit. Pour le hors site, les travaux démarrent en ce mois de septembre» ajoute-t-il.

Les premières usines verront le jour début 2018 et devront être opérationnelles à partir du premier trimestre. De même que la première tranche de la technopole. La seconde tranche de la ZI sera livrée en 2019, précise l’aménageur-développeur. Plusieurs industriels de l’automobile, de l’aéronautique, de l’agro-alimentaire, du BTP et autres secteurs d’activités ont manifesté leur intérêt pour s’implanter au sein de Logintek, à Sidi Laidi.

Pour mettre en relief son côté eco-green, le groupe a opté pour des solutions d’éclairage combinant le solaire et l’éolien. Par ailleurs, un centre de formation dédié aux énergies renouvelables et à la logistique sera érigé au sein de la nouvelle ville sur un terrain de 3.400 m².

Ville multimodale

Les activités prévues au sein de Logintek Casablanca devraient permettre la création de 10.000 à 13.000 emplois directs. Cette plateforme se veut une ville intelligente et intégrée. Elle propose sept composantes pour les multinationales, les PME/PMI, les commerçants ainsi que les habitants. Elle englobe une zone industrielle multimodale, un parking TIR sécurisé 24h/24 et 7j/7, une technopole «Loginpark» ainsi qu’une offre résidentielle. Pour une prise en charge efficace des démarches administratives liées à l’implantation et à la gestion opérationnelle des entreprises, un guichet unique ainsi qu’une société de gestion offrant tous les services de facility management sont prévus au cœur du site. Pour plus de compétitivité, le groupe vise à mettre en place des indicateurs de performances logistiques et arriver à réduire à 2h la durée du traitement des dossiers au niveau du guichet unique.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc