Culture

Enfants abandonnés: Collecte de dons pour la rentrée

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5102 Le 08/09/2017 | Partager
enfants_abondonnes_002.jpg

(Ph. Mövenpick)

Chaque année, près de 10.000 bébés naissent sans identité, selon les estimations officielles. Un départ dans l’existence particulièrement problématique. Leur tort? Etre nés d’une mère et d’un père non mariés. Plusieurs associations travaillent pour améliorer leur situation.

C’est le cas de Dar Bouidar, dans la commune de Tahanaout, qui abrite une quarantaine d’enfants abandonnés. Fondée en 2011 par Huber Hansjörg, elle a été choisie par l’hôtel Mövenpick Mansour Eddahbi Marrakech qui, dans le cadre de ses actions sociales, lance la campagne «A kilo of kindness». Cette collecte de dons est ouverte à tous du 1er au 30 septembre 2017.

L’objectif étant de réunir fournitures scolaires, livres, vêtements, jouets et denrées alimentaires non périssables, que chacun peut déposer à l'hôtel. Le dernier jour de l’opération, le comité de direction du 5 étoiles, adossé au Palais des congrès, se rendra au village des enfants Dar Bouidar à Tahanaout pour remettre les biens collectés.

A Dar Bouidar, le but ultime est de rendre à ces enfants, nés hors mariage et toujours stigmatisés, l’estime qui leur revient. En faire des citoyens équilibrés et conscients de leur identité. Pour y arriver, le fondateur Huber Hansjörg mise sur l’art et la culture. Lui-même collectionneur, il a fait don à son village de sa galerie de tableaux de maîtres.

Chaque vente allant tout droit dans les caisses de l’association. Ces enfants de l’Atlas sont très tôt sensibilisés aux langues, maternelle et étrangères, à la musique, à la danse, et participent, tout comme les habitants des villages voisins, aux différents spectacles, concerts et conférences organisés.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc