Economie

Rentrée scolaire: Rabat étoffe ses ressources humaines

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5101 Le 07/09/2017 | Partager
1.800 nouveaux enseignants recrutés par contrat
Mais peu de candidats pour la filière des mathématiques
rentree-rabat-001.gif

L’école Ibn Hazm à Salé figure parmi les établissements qui ont bénéficié du programme de réhabilitation lancé par l’Académie régionale (Ph. Académie RSK)

Mobilisation générale à l’Académie d’éducation de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Plus de 90% des inscriptions des élèves ont eu lieu avant la fin de l’année scolaire précédente. «Cette nouvelle procédure lancée par le ministère  nous a beaucoup soulagés pour mieux nous concentrer sur cette rentrée», indique un directeur d’une école primaire à Salé. Ce dernier rappelle toutefois qu’il reste des inscriptions pour ce début du mois de septembre pour des cas particuliers.

La signature des PV de reprise du service était prévue hier matin 6 septembre pour le personnel administratif et l’après-midi pour les enseignants. Officiellement, la rentrée des classes est prévue ce jeudi, mais «la rentrée effective n’interviendra que lundi prochain», avance un professeur car beaucoup d’élèves s’absentent les tout premiers jours.  Cette rentrée sera marquée par la poursuite des efforts pour résorber le déficit en ressources humaines.

Ainsi, il a été procédé au recrutement du deuxième groupe d’enseignants contractuels: 1.806 contre 1.546 enseignants l’année précédente. Cela va permettre de contribuer à régler le problème dans le monde rural et les centres semi-urbains, indique un responsable de l’académie. Mais  ce système de contrat n’arrive pas encore à drainer suffisamment  de licenciés en mathématiques. Pour un besoin de 115, l’Académie n’a pu recruter que 56 enseignants.

Ce système de contrat va renforcer la précarité dans le secteur de l’enseignement, soulève par contre un responsable syndical. A ce titre, ce dernier évoque particulièrement le manque de formation et d’expérience de jeunes enseignants. Ces derniers ont déjà bénéficié d’une formation rapide de 90 heures en juillet dernier avec d’autres formations prévues le long de cette année, rétorque Mohamed Aderdour, directeur de l’Académie régionale de l’Education et la formation pour qui le concept de formation a beaucoup évolué avec les nouveaux systèmes d’information.

Il rappelle au passage les bons  résultats obtenus par les enseignants de la première promotion qui ont affiché une assiduité exemplaire.   Cette rentrée a été marquée aussi par un renforcement des infrastructures scolaires. Ainsi, il a été procédé à la construction de 7 nouveaux établissements et l’acquisition de plus de 33.000 tables pour les élèves et 17.600 tableaux de classes. L’Education nationale avait passé commande auprès de l’OFPPT, ce qui a permis de réaliser un gain de plus de 50% par rapport aux prix du marché, relève le directeur de l’Académie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc