International

Les métaux de base s’envolent

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5093 Le 25/08/2017 | Partager
Le plus long rallye boursier depuis 2014
La Chine exerce une grande influence sur les marchés
metaux_prix_093.jpg

La Banque mondiale prévoit une baisse de l’indice des prix nominaux de l’once d’or pour l’année 2017 et 2018, respectivement à 1.225 dollars l’once et à 1.206 dollars l’once

Les cours des métaux de base continuent de grimper au London Metal Exchange. Ils enregistrent leur plus long rallye boursier(1) depuis 2014 et continuent de bénéficier des bonnes anticipations des investisseurs quant à l’offre et la demande. Au début de la semaine, l’indice des six principaux métaux échangés au LME a avancé de 1,2% après avoir enregistré vendredi sa sixième hausse hebdomadaire consécutive.

Selon Bloomberg, ce mouvement pourrait être expliqué par l’accélération de la croissance économique globale, ainsi que par des perturbations de l’offre et la faiblesse du dollar.  Les investisseurs qui utilisent d’autres devises profitent de la faiblesse du billet vert pour acheter les métaux à bon prix. Le dollar sert en effet de monnaie de référence aux cours des métaux sur les marchés.
• Le cuivre
Le cuivre enregistre une hausse de 19% par rapport au début de l’année, et de 4,1% depuis le début d’août. Les contrats à terme pour septembre ont grimpé à 3 dollars la livre aux Etats-Unis. Les prix sont supportés par la croissance chinoise, qui constitue presque la moitié de la consommation. Plusieurs pensent cependant que le cuivre est surévalué. D’autres craignent que le récent rallye boursier soit conduit par des spéculateurs.
• L’aluminium
De son côté, l’aluminium s’évaluait à plus de 2.000 dollars la tonne mercredi 23 août. Là encore, le marché enregistre un niveau comparable à 2014. Les prix souffraient depuis la récente crise financière d’un excès de l’offre sur la demande. La Chine, qui détient plus de la moitié de l’offre et de la demande globale, a œuvré pour limiter son importante surcapacité. Plusieurs sites de production ne respectant pas les règles de protection de l’environnement et de consommation d’énergie ont été fermés par les autorités chinoises. Depuis le début de l’année, les prix de l’aluminium ont affiché un gain de 23%.

• Le plomb
Les cours du plomb se sont envolés aux niveaux les plus hauts depuis novembre 2016 après que la Chine ait imposé des restrictions sur ses importations de plomb depuis la Corée du Nord. Le géant asiatique avait été accusé par le président Trump de ne pas faire assez pour participer aux représailles sur Pyongyang. La Chine, plus grand importateur de la Corée du Nord, a également restreint son importation de fer et de charbon.

• Les métaux précieux
Les métaux précieux évoluent en ordre dispersé. Les prix des lingots ont commencé la journée du 24 août en retrait de 0,1% à 1.289,02 dollars l’once. L’argent recule également de 0,2% à 17,04 dollars l’once. A l’inverse, les métaux de platine gagnent du terrain avec une hausse d’environ 0,2%.

----------------------------------------------------------------------

(1) Même tendance affichée depuis plusieurs jours, semaines, ou mois

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc