Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5089 Le 18/08/2017 | Partager

■ Retrait de l’excédent commercial de la zone euro
La zone euro a enregistré en juin un excédent commercial de 26,6 milliards d'euros. Les exportations de biens par les 19 pays de la zone vers le reste du monde se sont établies à 187,2 milliards d’euros, en hausse de 3,9% par rapport à juin 2016 où elles étaient au niveau de 180,2 milliards d’euros. Les importations ont-elles aussi enregistré une hausse de 6,2% par rapport à juin 2016 (151,3 milliards).
L’excédent commercial enregistré par la zone euro est cependant en baisse par rapport à celui affiché en juin 2016 (28,9 milliards). Sur la période allant de janvier à juin 2017, les exportations de la zone euro se sont établies à 1.087,1 milliards d’euros. Elles ont progressé de 7,9% par rapport à janvier-juin 2016. Les importations ont également augmenté de 11,6% par rapport à la période allant du mois de janvier au mois de juin de l’année précédente. En conséquence, l’excédent commercial sur le premier semestre de 2017 est en retrait par rapport au premier semestre 2016.
Les échanges intra-zone euro ont progressé à 927,4 milliards d’euros au premier semestre, en hausse de 7,5% par rapport à la même période de 2016. Pour les 28 pays de l’Union européenne, les exportations ont augmenté de 4% par rapport à juin 2016. Les importations ont quant à elles avancé de 3,9% par rapport à la fin du premier semestre 2016.

■ Chute des prix du solaire en Inde
En Inde, le prix de l’électricité d’origine solaire est inférieur à celui des centrales thermiques. Le phénomène serait «mécanique», du fait de propositions de financement pléthoriques et de la baisse du coût des cellules photovoltaïques, précise un banquier de Bombay au journal «Le Monde». Cette chute du prix serait également conjoncturelle. «Le solaire était perçu jusqu’à ces derniers mois comme le nouvel eldorado avec des économies d’échelle phénoménales», estime la même source.
Une stabilisation du marché reste néanmoins anticipée. La nouvelle TVA indienne, entrée en vigueur le 1er juillet, renchérit en effet le coût des panneaux solaires. De plus, le secteur indien du photovoltaïque commence à se structurer vers plus de qualité.
Selon le journal français, l’Inde dispose d’un potentiel «énorme» pour le photovoltaïque. Le pays reçoit grâce à son climat 4 à 7 kilowattheures d’énergie solaire par mètre carré et par jour. Pour rappel, le prix du kilowattheure au Maroc est de 1,6 DH/ kWh pour Noor I, 1,36 DH/ kWh pour Noor II, et 1,42 DH pour Noor III.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc