Entreprises

Nouvelle académie dans l’aviation civile

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5088 Le 17/08/2017 | Partager
Mapa, un centre privé spécialisé dans la formation de pilotes de ligne et mécaniciens
Une école issue d’un partenariat entre le Maroc et la Jordanie
aviation-civile-088.gif

Morocco Aviation Private Academy (Mapa) fait partie intégrante du groupe RJAA. Son ouverture vient compenser le vide en formation induit par la fermeture de Royal Air Maroc Academy (Ph. Mapa)

Morocco Aviation Private Academy (Mapa) vient enrichir l’offre en formation dans les métiers de l’aviation civile et ingénierie. Créée en 2016, cette académie a mobilisé des investissements conjoints financés par le Maroc et la Jordanie. «L’académie a été créée pour poursuivre la philosophie et les objectifs de formation de Royal Air Maroc Academy. Nous disposons de tous les agréments nécessaires pour dispenser ces formations.

Notre objectif à moyen et long terme est de satisfaire les besoins en ressources qualifiées, notamment des pilotes et du personnel de maintenance aéronautique du Maroc et du continent africain», fait valoir le management de l’académie. Le centre est basé à l’aéroport de Benslimane. Le management veut en faire un centre d’excellence régional et continental en matière de formation de pilotes et de personnel de maintenance. La formation des pilotes s’étend sur 24 mois. En revanche, celle des ingénieurs mécaniciens avion se fait en 30 mois.

Le centre de formation fonctionne sous l’égide de la Direction générale de l’aviation civile marocaine (DGAC). Ce qui permet d’obtenir la licence de pilote de ligne marocaine ou Airline Transport Pilot Licence (ATPL) au profit des futurs lauréats. Le personnel enseignant (Flight & Technical Instructors) est à 40% composé d’étrangers (Jordaniens et Européens essentiellement) et 60% de Marocains issus de l’ex-RAM Academy. Le nouvel entrant s’aligne sur les standards internationaux. Des conventions ont été signées avec plusieurs partenaires, notamment la Royal Jordanian Air Academy, qui fournit un soutien logistique et financier.

L’académie Mapa est partenaire de plusieurs académies via des accords de coopération: (Baltic Aviation Academy de Lituanie, European flyers d’Espagne, le centre de formation aéronautique Ikaros de Chypre…) pour fournir une formation exhaustive. «Mapa est aujourd’hui en phase d’approche pour travailler à terme avec plus de 60 compagnies aériennes», confient les dirigeants de l’école.

Pour ce qui est des licences internationales dispensées, l’académie utilise pour l’heure les accords de coopération pour fournir la licence EASA (European Aviation Safety Agency ou Agence européenne pour la sécurité aérienne). «Nous procédons ainsi jusqu’à l’obtention de notre propre agrément EASA. L’obtention de l’accréditation est en cours», tient à préciser le management. L’école assure la formation en vol sur 8 avions (Glass-Cockpit): 6 Diamond DA40 et 2 Diamond DA42. S’y ajoute un simulateur de nouvelle génération (Alsim ALX FNPT II). Les fondateurs nourrissent des ambitions continentales: «Nous sommes la première école ATO/EASA en Afrique. Notre académie dispose de capacités requises pour former jusqu’à 120 élèves pilotes et 280 ingénieurs mécaniciens avion/année», fait valoir le groupe.

Parmi les prérequis d’admission des futurs pilotes, figurent l’âge de 18 ans révolus, l’obtention d’un baccalauréat en sciences mathématiques, sciences expérimentales ou baccalauréat technique (pour les ingénieurs mécaniciens). Bien évidemment, les candidats doivent être aptes physiquement (visite médicale à l’appui avec aptitude physique classe 1), passer avec succès des entretiens, des tests psychotechniques et psychomoteurs. Le coût de la formation pour la licence de pilote s’élève à 780.000 DH (cursus complet: 24 mois). Quant aux frais de formation pour les ingénieurs mécaniciens avion, ils s’élèvent à 540.000 DH (30 mois).

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc