Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5083 Le 09/08/2017 | Partager

■ Des dinosaures décapités dans un musée

dinosaure_musee_083.jpg

Trois modèles grandeur nature de vélociraptors du museum national des dinosaures d'Australie ont été décapités par de mystérieux vandales qui se sont peut-être servis d'une scie à métaux, a annoncé la police mardi. Les modèles de ces petits carnivores bipèdes, exposés en extérieur dans le musée de Canberra, ont été attaqués samedi soir, a précisé la police du Territoire de la capitale australienne. «Les dégâts subis par les dinosaures montrent qu'une meuleuse ou une scie à métaux ont été utilisées pour ôter la tête du corps" par des «délinquants qui ont escaladé une barrière de 1,2 mètre pour entrer», selon la même source. Mitchell Seymour, un employé du musée, a raconté au groupe de médias Australian broadcasting corporation que les dégâts avaient été repérés par des visiteurs. «On est sortis pour vérifier et trois de nos dinosaures avaient été décapités», a-t-il dit. «On avait des tonnes d'enfants qui disaient, “maman, papa, qu'est-ce qu'ils ont les dinosaures?” C'est égoïste», s'est-il lamenté. Un dinosaure géant en fibre de verre avait été volé en 2013 au museum national avant d'être retrouvé au domicile d'un homme qui a raconté que c'était le résultat d'une blague, selon ABC.

■ Il ressort d'une baignade nocturne les pieds ensanglantés!
Un adolescent australien est ressorti d'une baignade nocturne dans l'océan avec les pieds et les chevilles en sang, un mystère que les médecins ont eu du mal à expliquer, mais probablement dû à de petits crustacés. Sam Kanizay s'est immergé jusqu'à la taille sur la plage de Brighton dans la banlieue de Melbourne samedi soir, restant immobile dans l'eau une trentaine de minutes. Lorsqu'il est sorti de la mer, il saignait abondamment du bas des jambes. «L'eau froide a engourdi mes jambes. J'ai senti ce que je croyais être des picotements, mais ce n'était peut-être pas juste des picotements», a expliqué lundi le jeune homme de 16 ans à la radio 3AW. Même après avoir passé ses jambes sous la douche, le sang ne s'est pas arrêté de couler et sa famille a alors pensé qu'il s'agissait d'une attaque de poux de mer. Le jeune garçon a été conduit à l'hôpital. Selon lui, les médecins n'arrivaient pas à expliquer la cause de ses blessures. «Quelques personnes pensaient qu'il s'agissait de poux de mer, mais personne n'en savait vraiment rien». Selon Jeff Weir, du Dolphin Research Institute, ces blessures viennent certainement d’amphipodes un peu opportunistes, de petits crustacés marins qui s’accrochent en général à de la matière végétale ou animale en décomposition pour aider à les désagréger.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc