Habillage_leco
Entreprises

Reconnaissance de l’Etat: L’Université de Benguérir décroche le label

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5082 Le 08/08/2017 | Partager
Ses étudiants auront droit à des diplômes équivalents
Et pourront mener des études doctorales dans les universités publiques

Il y a 4 ans, l’OCP lançait un pari: doter Benguérir d’une Université de classe mondiale avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). Aujourd’hui, ses diplômes sont reconnus par l’Etat au même titre que les diplômes nationaux. En effet, au terme du processus réglementaire d’évaluation, la Commission nationale de Coordination de l’Enseignement supérieur (CNCES) a statué favorablement sur la reconnaissance par l’Etat de l’Université Mohammed VI Polytechnique.

Cette reconnaissance atteste que l’établissement satisfait aux standards de qualité requis, en termes d’infrastructures et d’équipements ainsi qu’au niveau des programmes académiques et de la recherche. Avec des diplômes équivalents, les lauréats pourront accéder à plus de débouchés. Notamment la possibilité de mener des études doctorales dans les universités publiques, et briguer des postes dans l’administration et les entreprises publiques.

Pour accorder son label, qui dure 5 ans, le ministère de l’Enseignement supérieur a placé la barre très haut, en imposant des critères que peu d’écoles et d’universités peuvent remplir. Le cahier des charges exige par exemple des conditions d’encadrement très strictes: un prof pour 25 étudiants en gestion et commerce, un pour 20 en sciences, un pour 10 en sciences de la santé, et de manière générale, un cadre administratif pour 100 étudiants. Des conditions que l’UM6P remplissait largement.

A noter que l’Université regroupe trois établissements opérationnels, l’école d’ingénieurs Emines, école de management industriel, située à Benguérir, l’African Business School (ABS), basée à Casablanca et la Faculté de Gouvernance, d’Economie et de Sciences sociales (FGSES) sise à Rabat. L’ouverture d’autres établissements est inscrite dans la stratégie de l’Université, notamment l’Esafe, l’Ecole des Sciences de l’Agriculture et de la Fertilisation, avec l’objectif de couvrir plusieurs domaines clés pour le développement du Maroc et du continent africain, tels qu’à titre non exhaustif, les mines, la chimie, les fertilisants, le génie environnemental et les énergies renouvelables.

L’Université Mohammed VI Polytechnique développe des partenariats aux niveaux national et international autour de la recherche, de l’innovation et de formations de pointe. Pour ce faire, elle dispose également de sites d’expérimentation, ouverts à la communauté scientifique, et permettant aux étudiants chercheurs des universités partenaires de tester des solutions à l’échelle réelle dans des domaines clés.

Défis africains

Ses programmes de recherches ciblés (eau, agriculture et environnement, ressources naturelles et sécurité alimentaire, biotechnologie & biomédical engineering, architecture, urbanisme et aménagement du territoire, génie industriel et chimique, et énergies renouvelables), ambitionnent d’apporter des réponses aux principaux défis et enjeux auxquels est confronté le continent africain, tels que la sécurité alimentaire, le développement économique, l’industrialisation durable et la politique publique. A terme, quelque 12.000 étudiants, encadrés par 1.000 enseignants-chercheurs y sont attendus. Ils bénéficieront de formations scientifiques et techniques dont l’ingénierie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc