Reportage

Près d’Azrou, l’enfer des macaques!

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5081 Le 07/08/2017 | Partager

En l’absence d’un recensement officiel du petit primate au Maroc, les magots seraient au total entre 3.000 et 10.000 aujourd’hui, contre 17.000 il y a 30 ans, selon des études scientifiques. Cette espèce, largement répartie autrefois dans le bassin méditerranéen, vit à des altitudes comprises entre 0 et 2.600 mètres où les températures peuvent atteindre 45°C en été et -10°C durant les mois les plus froids de l’hiver. Elle peut également se trouver au niveau de la mer, dans un climat plus tempéré, comme dans le Rif au Maroc. Capturés pendant l’été, les singes en voie d’extinction sont vendus illégalement entre 1.000 et 3.000 DH, ceci alors que la législation marocaine interdit ce commerce (voir L’Economiste N° 4462 du 13/02/2015). Signalons que depuis 2016, et sur proposition du Maroc et de l’Union européenne, le macaque de Barbarie a été classé sur l’annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction, afin qu’il soit considéré comme «une espèce animale très protégée». Reportage dans la planète des singes près d’Azrou.

Reportage photos, Youness SAAD ALAMI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc