Habillage_leco
Economie

Ports: Hausse de 10% des échanges à fin juin

Par Nadia DREF | Edition N°:5080 Le 04/08/2017 | Partager
L’accroissement du trafic des phosphates & dérivés y contribue largement
L’activité transbordement a augmenté de 23,2% avec 17 millions de tonnes
Baisse de 18,9% des importations des céréales
ports_echanges_080.jpg

Le port de Casablanca a accueilli 502.366 conteneurs (+2,5%) tandis que celui d’Agadir n’en a attiré que 107.148 unités (+0,7%)

Les ports du Maroc ont connu un raffermissement des échanges quasi généralisé au cours du premier semestre. A fin juin, ces plateformes ont vu transiter un volume de 65,8 millions de tonnes, en augmentation de 10% par rapport à la même période de l’année passée. C’est ce qui ressort des dernières statistiques fournies par l’Agence nationale des Ports (ANP). Cette hausse est attribuée à la croissance de 6,2% du trafic domestique (Import-Export), dont le volume s’est élevé à 48,7 millions de tonnes. L’activité transbordement s’est accrue de 23,2% absorbant 17 millions de tonnes.

Les plus fortes progressions du flux ont concerné les ports de Jorf Lasfar (+10,3%), tirés par la bonne orientation des activités phosphates et dérivés, de Casablanca (+10,9%) et celui de Mohammedia (+7,1%). A contrario, les plus fortes baisses ont été encaissées par les ports de Nador (-22,4%), dues notamment à la baisse des importations des céréales (-49,2%), du charbon (-70%) ainsi qu’à la chute du trafic du Clinker (-53,8%).

Le port de Laâyoune a également accusé une baisse de 23,7%. Cet élan de l’activité portuaire a été remarqué au niveau des performances enregistrées par les flux des conteneurs, de transport international routier (TIR), des phosphates et dérivés, des hydrocarbures et des véhicules. En revanche, les échanges des céréales et l’activité croisière ont connu une baisse au cours des six premiers mois de l’année.
■ Conteneurs: Progression de 8,3%
L’activité globale des conteneurs a concerné près de 2,16 millions d’unités (vingt pieds), en hausse de 8,3% par rapport à la même période de 2016. C’est toujours le port de Tanger Med qui s’accapare le transbordement accueillant, ainsi, 1,48 million de conteneurs (+10,9%). Il a reçu également  73.885 unités destinées à l’import/export. Le port de Casablanca a accueilli 502.366 conteneurs (+2,5%) tandis que celui d’Agadir n’en a attiré que 107.148 unités (+0,7%).

■ Phosphates & dérivés: Bond de 25%
Le trafic des phosphates et dérivés a atteint au premier semestre un volume global de 15 millions de tonnes, en hausse de 25% par rapport à fin juin 2016. Cette progression est le fruit de l’augmentation des exportations surtout des engrais (+33,5%) et de l’ammoniac (+73,3%).

■ Hydrocarbures: Quasi-stagnation
Le flux global des hydrocarbures a totalisé 7,8 millions de tonnes, en légère hausse de 0,7%. Cette évolution s’explique notamment par l’accroissement de 5,3% du trafic cabotage. Le Port de Mohammedia, leader en la matière, a traité 2,3 millions de tonnes à l’import.

■ TIR: Hausse de 8,5% des volumes
Le transport international routier (TIR) a concerné un volume de 166.607 unités (+8,5%) dont 49% à l’import et 51% à l’export. Au niveau de cette activité, Tanger Med cartonne avec 161.890 unités, en hausse de 8,6%. Le reste est ventilé entre les ports de Nador (3.750 unités, soit +17%), de Casablanca (665 unités, soit -33,6%) et de Tanger-ville (302 unités, soit +11,7%).
■ Véhicules: Légère amélioration
Le trafic des véhicules a atteint 269.449 unités à fin juin dernier marquant une légère progression de 0,8%. Sur ce total, 79% des volumes ont transité par le port de Tanger-Med, soit 214.114 unités en hausse de 3,7%. Le port de Casablanca essuie une perte de 9,2% des flux avec 55.335 unités reçues.

■ Céréales: Recul de 18,9% des importations
Les importations des céréales se sont chiffrées à 4 millions de tonnes, soit une baisse de 18,9% par rapport au premier semestre 2016. Le port de Jorf Lasfar a enregistré la seule évolution positive de ce trafic, soit 9% durant le premier semestre de l’année, relève l’ANP.

■ Passagers & croisières: Régression de 3%
Le trafic des passagers ayant transité par les ports durant le 1er semestre 2017 a atteint 1,5 million de personnes, dont 96.186 croisiéristes, soit une régression de 3% par rapport au premier semestre de 2016. Pour leur part, les ports gérés par l’ANP ont reçu 693.230 voyageurs dont 487.133 ayant transité par le port de Tanger.

ANP: Amélioration des résultats financiers

L’ANP a tenu récemment son conseil d’administration sous la présidence du ministre de tutelle, Abdelkader Amara. Le rapport d’activité fait ressortir une accélération du rythme de réalisation des investissements avec une enveloppe globale réservée s’élevant à 1,5 milliard de DH, ainsi qu’une amélioration des résultats financiers de l’agence. Côté réalisations, le chiffre d’affaires réalisé par l’ANP s’est élevé à 1,7 milliard de DH, en hausse de 27,5%.  Quant à sa capacité d’autofinancement, elle est de l’ordre de 549,4 millions de DH. En 2016, plus de 60% du budget investi a concerné le développement des infrastructures portuaires. Le taux d’avancement du Projet Wessal Casa Port au niveau de ses trois composantes (port de pêche, terminal à croisière et chantier naval) a été accéléré et a dépassé les 90% des premières phases. A terme, l’ensemble de ces projets permettra une restructuration totale et une réhabilitation de l’intégralité de la zone portuaire (marina, ancienne médina, hôtels...).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc