Régions

1er coup de pioche pour la plus longue trémie au Maroc

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5073 Le 26/07/2017 | Partager
Elle reliera la mosquée Hassan II, la Marina et Casa-Port au Bd des FAR
Démarrage des excavations fin juillet
Coût: 820 millions de DH et livraison prévue en mars 2019
tremie.jpg
 

Le chantier de la plus longue trémie au Maroc a démarré depuis quelques semaines à Casablanca. Les automobilistes ont certainement dû remarquer les contournements du trafic au niveau du boulevard des FAR (à côté du showroom Sopriam). Longue de 2,2 km, la trémie des Almohades (du nom du boulevard qu’elle longe), reliera la mosquée Hassan II, la Marina et la gare Casa-Port au Bd des FAR. 
Elle devra contribuer à fluidifier le trafic sur cet axe emprunté par 35 à 40.000 véhicules/jour vers la corniche, bd Zerktouni…
Le démarrage des excavations est prévu fin juillet. «Tous les 2 mois, nous allons ouvrir un tronçon de 400 m», est-il expliqué auprès de Casa Aménagement, maître d’ouvrage délégué. La trémie, qui doit être livrée en mars 2019,  sera complètement couverte comme celles de la mosquée Hassan II et de bd la Résistance. Elle va longer les bd Almohades, Sidi Mohammed Benabdellah et Zaïd ou Hmad pour déboucher sur avenue des FAR. L’aménagement concerne un tracé qui totalise 2,2 km (dont 1,8 km en souterrain). 
La réalisation de ce projet, dont le coût s’élève à 820 millions de DH, est confiée au turc Makyol (qui vient de finaliser l’ouvrage de protection de Casablanca contre les crues de l’Oued Bouskoura). Ce montant est réparti entre plusieurs partenaires: DGCL (200 millions), CUC (130 millions), Wessal Capital Asset Management  (250 millions) et Al Manar Development Company (240 millions). Pour éviter d’encombrer la circulation, l’entreprise a proposé une méthode top down qui consiste à poser les parois de la trémie et le tablier (couvercle de la trémie), avant d’ouvrir la voie à la circulation en haut, en continuant les excavations.
En surface, les travaux concerneront l’aménagement de l’ensemble des carrefours en surface, des voies en surface (2x3), la place Zelaqa pour permettre la traversée de la ligne 5 du tramway et décongestionner la circulation au niveau des nœuds; et l’aménagement des aires de stationnements publics. Un aménagement particulier des giratoires est prévu pour les entrées des grands pôles: Marina, Marjane, port, Casa-Port… 
En souterrain, la trémie (2x2 voies) sera équipée de systèmes de vidéo-surveillance, de détection d’incendie et de la ventilation. Un centre de gestion technique centralisée (GTC) est également prévu pour gérer l’ouvrage à sa livraison  notamment l’éclairage, la signalisation et l’alimentation électrique.
Pour rappel, quatre autres trémies sont actuellement en cours de réalisation à Casablanca. Deux d’entre elles relèvent du projet de réaménagement des accès Sud-Est de Casablanca, confié par la Commune de Casablanca (maître d’ouvrage) à la SDL Casa Transport en tant que maître d’ouvrage délégué. Les travaux de ce vaste chantier (au niveau des ronds-points Facultés et Azbane), qui compte 2 km de passages souterrains et la construction de 10 ponts, sont lancés depuis février 2016 sur une longueur totale de 3 km. La durée de réalisation du projet, dont le montant d’investissement s’élève à 657 millions de DH, s’étale sur 32 mois.
Deux autres trémies, également supervisées par Casa Transport, sont situées sur la trajectoire des lignes 1 et 2 du tramway. La SDL chargée de la mobilité a attribué en juin dernier les marchés de construction de ces trémies: l’une au niveau de Aïn Sebaâ et l’autre à Hay Hassani (sur la route d’Azemmour). C’est la société SGTM qui a présenté la meilleure offre (99,4 millions de DH) pour l’aménagement de la trémie de Sidi Abderrahmane (qui passe sous la ligne de tram). Pour sa part, Houar a obtenu le marché de la trémie de Aïn Sebaâ (à côté du zoo) pour un montant de 87,7 millions de DH. Les 2 entreprises ont été les moins disantes face à des concurrents comme Copisa/Setrat, TGCC/Vias ou encore Yapi Merkezi. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc