De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5073 Le 26/07/2017 | Partager

• TGV: Gros prêt du Koweït
Le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe a signé avec le Maroc deux conventions de prêt et de garantie relatives au financement de la 2e tranche du projet de TGV Tanger-Casablanca. L’enveloppe totale dépasse les 450 millions de DH (15 millions de Dinar Koweïtien). La signature de ces accords a été présidée par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid et le DG du fonds koweïtien, Abdul Wahab Al-Bader, en présence notamment du DG de l’ONCF, Mohamed Rabii Khlie. E.M.G.

• L’EHTP cherche un directeur
Le ministère l’Equipement vient d’annoncer l’ouverture des candidatures pour le poste de directeur de l’Ecole hassania des travaux publics (EHTP). Les dossiers peuvent être retirés de l’école, ou du ministère, jusqu’au 4 août 2017. Les candidatures peuvent être déposées à la direction des ressources humaines du ministère entre le 4 et le 8 septembre prochain. A.Na 

• National Aviation Services nomme une directrice Maroc  
Le spécialiste des services d’aviation dans les pays émergents, National Aviation Services (NAS), vient de nommer Agnès Laurent en tant que DG de sa filiale Maroc. Forte d’une expérience de 29 ans dans le secteur, Agnès Laurent aura notamment pour mission la mise en place et la gestion de 16 salons CIP (Commercially important person) de NAS dans 9 aéroports marocains. Elle était auparavant chef d’Escale Régional, Afrique du Nord et Sahel, chez Air France. A.Na 

• 12e session pour le Conseil de l’éducation
Programme chargé pour le Conseil supérieur de l’éducation aujourd’hui mercredi et demain. Pour démarrer sa 12e session, le Conseil assistera à un exposé du ministre de l’Education nationale, Mohamed Hassad, autour de son plan d’action pour la réforme de l’enseignement. Il délibèrera, par la suite, sur plusieurs dossiers: un projet d’avis sur le préscolaire, un rapport sur le cycle doctoral, une évaluation des facultés polydisciplinaires, son projet de rapport annuel au titre de 2016, et enfin, une synthèse des rencontres régionales 2017. A.Na   

• Banques participatives: Les premières offres
Bank Assafa et Umnia Bank vont présenter dès ce mercredi 26 juillet les premières offres à la clientèle. Ce sera essentiellement une offre d’ouverture de compte avec les services qui y sont adossés. La filiale d’Attijariwafa bank va proposer ses produits dans 21 agences. Umnia Bank, elle, démarre avec 3 agences. Elle prévoit d’agrandir le réseau à une vingtaine de points de vente à l’issue de la première année d’exercice. F.Fa

• Un bureau régional pour la Berd à Tanger
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) ouvrira bientôt son premier bureau régional à Tanger. C’est la première banque internationale qui se déploie dans les régions. Ce projet est attribué à la politique de proximité que la Berd veut faire jouer et du potentiel que revêt la région Nord. H.E.

• Politique foncière: Rien de concret pour l’instant
Près de 2 ans après l’organisation des 1res Assises nationales de la politique foncière, aucune mesure concrète n’a été prise. Saâdeddine El Othmani s’est contenté de quelques annonces. Face aux questions des députés, il a avancé que son équipe va «se baser sur les recommandations de ces Assises pour mettre en place une politique nationale intégrée dans ce domaine». L’élaboration d’une stratégie nationale vient de démarrer, a-t-il annoncé. Ce chantier est financé grâce au programme MCC. Le chef du gouvernement a aussi promis de lancer le processus d’actualisation du dispositif législatif et réglementaire relatif aux problèmes fonciers. Parallèlement, la commission ministérielle de la politique foncière, créée en 2016, n’est pas encore opérationnelle. Elle tiendra sa première réunion dans les prochaines semaines, selon El Othmani. M.A.M.

• Eau: Un nouveau plan national pour bientôt
La rareté de l’eau est un sujet qui suscite régulièrement des tensions dans les régions. Aujourd’hui, le gouvernement planche sur l’actualisation du Plan national de l’eau. Ce document doit être présenté devant le Conseil supérieur de l’eau et du climat, présidé par le Roi. Il devra d’abord être examiné dans le cadre d’une commission ministérielle, qui devra se réunir en septembre prochain, comme l’a annoncé Saâdeddine El Othmani devant les députés. M.A.M.

• Sahara: D’où sortent les attaques?
Basée à Bruxelles, l’ONG Western Sahara Resource Watch (WSRW) est à l’origine des plaintes portées au Panama et en Afrique du Sud contre le transport de phosphates du Maroc. Cette association existe depuis une dizaine d’années. Dernièrement, elle a pris de l’envergure en recrutant des avocats de haut niveau, afin de compenser la faiblesse sur le terrain politique et social, selon le point six de ses huit objectifs: «Encourager et soutenir des actions judiciaires contre des compagnies, des gouvernements ou des organismes multinationaux qui participent aux activités illégales d’exploration ou d’exploitation au Sahara Occidental». Les «éléments de langage» (thèmes récurrents, simples et répétitifs permettant de fixer le message en évitant de susciter la réflexion) sont les thèmes pris dans le cœur de la compassion mondiale: les diamants de sang (pillage et violence), les ressources naturelles (dégradations écologiques irréversibles)… le document «Carrier of conflicts» édité en juin dernier par WSRW pour soutenir ses attaques, a été cofinancé par l’Agence norvégienne de Coopération pour le Développement, via un comité local de soutien. J.R.    

Erratum
Nous avons écrit par erreur, dans notre édition du mardi 25 juillet, que le promoteur de la Cité de la santé à Marrakech avait investi 100 millions de DH pour ce gigantesque projet. Il s’agit, en réalité d’un investissement estimé à 100 millions de dollars. Nous nous en excusons auprès du groupe maroco-émirati Tasweek et de nos lecteurs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc