Entreprises

Automobile: Electroplast prépare son arrivée à Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5068 Le 19/07/2017 | Partager
Le spécialiste de l’anticorrosion lance les travaux de son usine à la TAC
Equipementiers mais aussi d’autres industries de pointe parmi les présents
tac.jpg

La TAC, zone industrielle dédiée au secteur de l’automobile principalement, accueille de nouveaux arrivants français et coréens

La Tanger Automobile City (TAC), zone industrielle spécialisée dans les métiers de l’automobile, vient d’accueillir de nouveaux locataires. Parmi eux, Electroplast, l’une des entreprises du groupe Galvanoplast. 
Le site s’étend sur une superficie de 20.000 m2 où le groupe français compte investir plus de 5 millions d’euros (un peu plus de 55 millions de DH), et créer plus de 80 emplois à terme, selon le Groupe TangerMed en charge de la gestion de la TAC. Galvanoplast, entreprise familiale créée en 1959, est un des spécialistes français en matière de traitement de surfaces et de traitements anticorrosion. 
Il travaille dans le domaine du zingage électrolytique, de la phosphatation, de la peinture cataphorèse et des revêtements lamellaires, des techniques utilisées dans l’industrie automobile pour le traitement du châssis métallique des véhicules. Non loin de là, c’est un autre équipementier qui s’installe. Il s’agit du groupe Daedong qui est le premier fabricant coréen de petits engins agricoles. 
Daedong s’installe sur une superficie de 15.000 m2 avec un investissement de 100 millions de DH et la création de 170 emplois à la clé pour la construction d’une usine de fabrication de faisceaux de câbles pour ses engins. Dans un autre segment, mais toujours tourné vers le monde de l’automobile, se place l’installation d’Indore composite. 
Il s’agit d’un fabricant de gaines et enrobages de protection pour fibres optiques. Il s’installe à TAC dans une unité dédiée et prévoit de créer une centaine d’emplois pour un investissement de 30 millions de DH. Il y côtoiera un autre indien, Sumilon, qui travaille dans la récupération du PET, plastique dont sont formées les bouteilles d’eau minérale.
Tanger Automotive City (TAC) fait partie du projet de la grande plateforme industrielle TangerMed. Située à proximité de l’usine Renault et à environ 25 km du port TangerMed, la TAC s’étend sur une superficie de 309 hectares dont 178 en zone franche. 
Cette dernière est principalement dédiée aux équipementiers automobiles et leurs sous-traitants et qui ont pour marché principal les sites des constructeurs automobiles en Europe, ceux de Renault situés à proximité immédiate et celui de PSA à Kénitra. Elle comprend également un espace dédié aux grandes industries manufacturières. 
La partie en zone non franche est à vocation généraliste, et est dédiée aux activités industrielles, logistiques et de services liés à l’industrie. La TAC a nécessité un investissement de 850 millions de DH. 
Les travaux ont été entamés en 2012, avec une entrée en service opérationnelle en septembre 2013 d’une première tranche d’une superficie de 80 hectares.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc