Habillage_leco
Entreprises

Le détail de la nouvelle organisation

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5066 Le 17/07/2017 | Partager
Le projet de loi consacrant ses nouvelles missions examiné au Parlement
Ce texte permet le recours à de nouveaux montages financiers et juridiques
L’Agence veut se positionner dans l’audiovisuel

Nouvelle vie pour la MAP. L’Agence veut rompre avec la perception «d’outil de propagande» qui lui colle depuis des années, et jouer dans la cour des grands. Pour son directeur général, Khalil Hachimi Idrissi, ces accusations liées à la perception du rôle de la MAP émanent surtout de personnes n’ayant jamais parcouru son fil d’actualité. Pour changer la donne, il dit miser sur «un travail de fond». Depuis son arrivée à la MAP, Hachimi Idrissi a lancé un processus de mise à niveau, qui a abouti à l’élaboration d’un nouveau projet de loi sur l’organisation de cette Agence. Ce texte est actuellement examiné à la Chambre des représentants. 
Il consacre la révolution introduite dans les missions de la MAP depuis quelques années. C’est le cas notamment de l’ouverture sur de nouveaux métiers. Fini le temps où la vente des dépêches était la source principale de revenu de l’Agence. «Elle doit obligatoirement utiliser les mêmes outils que ses concurrents», indique son DG. 
D’autant qu’à l’international, la part du texte dans le modèle économique des agences de presse s’amenuise de plus en plus face à la montée en puissance d’autres produits multimédias. Aujourd’hui, les nouveaux services constituent 25% de ses ressources. Photos, vidéos, infographies, événementiel… autant de prestations offertes par la MAP. 
L’Agence veut aussi se positionner sur le créneau de l’audiovisuel, à travers une télé et une radio d’informations. En face du siège historique de l’Agence, les travaux sont en cours de finalisation dans le bâtiment qui va abriter des studios d’enregistrement et des plateaux pour la production de talk-shows. La MAP, qui s’est dotée d’équipements dernier cri, compte miser sur une rédaction composée de plus de 300 personnes.
Globalement, le nouveau projet de loi permettra à la MAP de «recourir à des montages financiers, comme l’acquisition, la location, le crédit-bail, ainsi qu’à des mécanismes juridiques notamment pour la création de groupements d’intérêt économique, la création de filiales…».

Souveraineté médiatique

En dépit de son ouverture sur de nouvelles missions, la MAP va continuer à jouer un rôle central dans la diffusion des informations institutionnelles. Même si celles-ci ne représentent que 20% du fil d’actualité de l’Agence. 
Le projet de loi considère qu’il s’agit d’un «outil entre les mains de l’Etat, permettant de conquérir et de consolider la souveraineté médiatique nationale, face à la déferlante étrangère et d’accompagner les efforts de développement du pays». Ce nouveau texte introduit plus de clarté dans les attributions de la MAP. Il distingue ses missions pour le compte de l’Etat en tant qu’établissement à caractère stratégique, et ses activités en tant qu’agence de presse moderne. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc