Habillage_leco
Régions

Jeunes entrepreneurs: Le Réseau Entreprendre Maroc s’installe

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5064 Le 13/07/2017 | Partager
Une antenne pilotée par des dirigeants d’entreprise impliqués dans l’associatif
Doubler de taille en s’installant dans 16 villes avant la fin de la décennie
jeunes-entrepreneurs.jpg

 Pour Jaouad Hamri, Réseau Entreprendre Maroc permet aux dirigeants d’entreprise d’accompagner de jeunes entrepreneurs en leur offrant ce que l’on a soi-même déjà reçu comme appui et aide

Les jeunes porteurs de projets de Tanger et de sa région affichaient une mine comblée mardi soir dans l’un des hôtels de la ville. Du haut du 14e étage avec une vue imprenable sur une ville en pleine mutation, ils assistaient ravis au lancement de l’antenne du Réseau Entreprendre Maroc. A Tanger, celle-ci sera pilotée par des cadres qui ont fait leurs preuves dans l’associatif. C’est le cas de son président, Abdellatif Bernoussi, président d’honneur de l’ordre des experts comptables et acteur actif de la société civile locale. Pour ce dernier, il s’agit de faire profiter les jeunes de la région du dynamisme de la ville et de son économie. Le réseau est basé sur un principe simple, accompagner les jeunes entreprises dès les premiers pas, une période où la mortalité entrepreneuriale est la plus élevée. Le Réseau permet aussi à des cadres d’entreprise d’étoffer leur fibre bénévole et de rendre à des jeunes entrepreneurs ce que d’autres leur ont donné à eux, comme l’exprimait Jaouad Hamri, président du conseil de surveillance de la BMCI et qui intervenait en tant que parrain du lancement. Pour ce, il fallait suivre les pas d’André Mulliez chef d’entreprise emblématique français et fondateur du Réseau Entreprendre qui disait que pour créer des emplois, il fallait créer d’abord des employeurs. Pour y arriver, le Réseau Entreprendre Maroc pourra accompagner les jeunes de Tanger en leur offrant un suivi personnalisé de proximité par des cadres chefs d’entreprise pendant une durée maximum de 3 ans et un soutien financier. Ce dernier prend la forme d’un prêt d’honneur pouvant atteindre les 100.000 DH et ce sans intérêt ni garantie. Les sélectionnés pourront aussi rentrer et profiter d’un réseau d’échanges, d’entraide et de formations avec d’autres entrepreneurs.
Il s’agira de reproduire une formule qui a déjà fait ses preuves dans d’autres villes et qui a permis d’accompagner jusqu’à maintenant près de 175 lauréats depuis 2011 et de créer ou sauvegarder 550 emplois avec un total de 14,2 millions de DH distribués en prêts d’honneur. 
Le réseau n’entend pas s’arrêter en si bon chemin, d’autres antennes seront lancées en 2017 à Fès, Meknès et Draa-Tafilalet et dès 2019 le réseau promet d’être présent dans 16 villes dont Tétouan.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc