Régions

Casa-Settat: Où en est le plan de développement régional?

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5059 Le 06/07/2017 | Partager
Bakkoury cherche encore les financements de son PDR
115 milliards de DH à lever
La session de juillet élude ce sujet
bakkoury_zahoud.jpg

Mustapha Bakkoury, président de la région Casa-Settat, aux côtés de Abdelkébir Zahoud, nommé récemment wali de la région Casa-Settat, en remplacement de Khalid Safir (Ph. RCS)

Maigre programme pour la dernière session du conseil de la région Casa-Settat. Au lendemain de l’élaboration du Plan de développement régional (PDR), les élus se sont contentés d’expédier les affaires courantes, lors de cette session ordinaire, tenue lundi 3 juillet à El Jadida. Autrement dit, l’ordre du jour comportait essentiellement la validation de plusieurs projets relatifs à l’aménagement de routes rurales ainsi qu’une série de conventions de partenariat (voir aussi encadré). 
Pour l’heure, rien ne filtre encore sur la concrétisation des projets du PDR qui nécessitera la mobilisation d’une enveloppe de 115 milliards de DH (cf. édition du 7 mars 2017). Mustapha Bakkoury, président de la Région Casa-Settatti, en est aujourd’hui au stade de négociations et d’échanges avec les ministères concernés et les partenaires (publics et privés) afin de lever les fonds nécessaires à son implémentation. Il s’agit d’un défi majeur pour toutes les régions qui doivent mobiliser les fonds pour financer leurs projets. C’est le cas de la région Casa-Settat qui a déjà identifié des dizaines de projets dans des domaines liés à l’environnement, le milieu rural, la qualité de vie, le transport, l’emploi, l’habitat… 
Parmi les institutions approchées pour mobiliser les financements figure la CDG. 
Son DG Abdellatif Zaghnoun l’a d’ailleurs bien souligné, «ce ne sont pas les financements qui manquent, mais les projets de qualité. Les régions doivent être sélectives, innovantes pour proposer des projets bancables», a-t-il relevé lors du dernier club de L’Economiste (cf. édition du 21 juin 2017). En tout cas, la salve de décrets d’application adoptés récemment devrait en principe accélérer le processus de régionalisation avancée. Mais, selon des élus, il est urgent d’instaurer le fonds de solidarité interrégionale (censé garantir la répartition équitable des ressources) et de favoriser la déconcentration. «Il faudra doter les directions régionales des ministères d’un pouvoir décisionnel pour pouvoir trancher sans attendre l’aval de Rabat», souligne une source auprès de la région. 
«L’Intérieur et les Finances doivent lâcher du lest pour que les régions puissent jouer pleinement leur rôle de force motrice», avait récemment déclaré Moncef Belkhayat, vice-président de la région (cf. édition du 26 avril 2017). 
Pour rappel, la mise en œuvre de la régionalisation avancée est l’un des chantiers prioritaires du nouveau gouvernement. El Othmani a d’ailleurs souligné que la «mise en œuvre de la décentralisation administrative est tributaire du parachèvement des textes organiques relatifs aux collectivités territoriales». 

Les projets adoptés

Au total, les élus de Casa-Settat ont adopté 17 projets, dont une série de conventions liant la région notamment aux Chambres de commerce, d’industrie et de services de Casablanca, de l’artisanat, de l’agriculture et de la pêche maritime. Parmi les projets adoptés, figurent également le doublement de la route N° 316 reliant Jorf Lasfar à la route Marrakech/Safi. Son coût est de 90 millions de DH. Il sera réparti entre le ministère de l’Equipement (26,6 millions de DH), le conseil de la région (10 millions), le conseil préfectoral d’El Jadida (34,7 millions) et l’OCP (18,9 millions). La région s’engage aussi, en vertu d’une convention avec la CUC et les arrondissements de Sidi Bernoussi et Sidi Moumen, à verser sa quote-part pour la réalisation de plateformes de commerce de proximité (PCP) sur le territoire de ces arrondissements. La commune urbaine et les arrondissements concernés  fourniront, pour leur part, l’assiette foncière, les autorisations administratives et les ressources humaines afin d’accompagner l’installation de ces structures de recasement des marchands ambulants. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc